UATCI
CÔTE D’IVOIRE

ÉLECTIONS ÉMAILLÉES DE VIOLENCE À KOUMASSI : UN CAS PARMI D’AUTRES !

Les élections municipales sont terminées et les résultats sont maintenant connus. L’exemple de Koumassi illustre bien ce que sont en fait tous ces candidats qui veulent montrer un visage « respectable » et qui prétendent avoir un « programme » en faveur des populations.

Dans les faits, il s’agit d’une foire d’empoigne entre brigands qui luttent pour être à la mangeoire et rien d’autre ! Ainsi, à Koumassi, Ibrahim Bakongo Cissé a été désigné par le Rhdp pour le représenter. Non contente, Adjaratou Traoré, appartenant pourtant à ce même parti, a décidé de se présenter en tant que candidate « indépendante ». Qu’ont-ils de différent ? Rien, à part leur ambition d’être à la tête d’une commune qui brasse pas mal d’argent !

Ainsi, le 1er septembre, les deux candidats battaient campagne au même endroit sur la place In’challah. Les « microbes » armés de Cissé Bacongo et ceux de Traoré Ajaratou se sont affrontés et il y a eu plusieurs blessés graves.

Le jour de l’annonce de la victoire de Bacongo, ces microbes s’en sont pris à la population en l’agressant et la dépouillant. En somme, ils se comportent comme leurs parrains, à la différence que ces derniers se servent à la source tandis que les petits voyous se rabattent sur les petites gens dans la rue.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe pouvoir aux travailleurs (format texte) - (...) RSSNuméros de l’année 2023 RSSNuméro 498 du 17 septembre 2023   ?