UATCI
CÔTE D’IVOIRE

AUGMENTATION DU PRIX DU RIZ : NOUVELLE ATTAQUE CONTRE LE POUVOIR D’ACHAT DES PLUS PAUVRES

Le prix du riz a connu une forte augmentation en ce mois de septembre. C’est une denrée de très grande consommation dans les classes populaires. Cela a donc provoqué la grogne chez les consommateurs qui voient ainsi leur pouvoir d’achat encore grignoté.

Le ministre du Commerce est monté au créneau pour donner des explications. D’après lui, cette situation est due à l’Inde qui a décidé de surseoir depuis juillet à l’exportation du riz qu’elle produit. C’est ce qui aurait entrainé une hausse de 5 à 10 % du prix sur le marché international. Et c’est cette augmentation qui a été répercutée à hauteur de plus de 20 % sur les ménages.

Le ministre a une fois de plus parlé d’un nouveau « plafonnement » du prix. C’est bien là une moquerie envers les pauvres. À la limite, il sert surtout de prétexte à quelques agents véreux de son ministère pour harceler et racketter de petits détaillants.

Alors, les travailleurs n’ont peut-être pas de prise sur les prix des denrées de première nécessité, mais ils peuvent en contrepartie exiger des augmentations de salaire conséquentes aux capitalistes qui les exploitent et qu’à chaque fois que les prix du marché grimpent, les salaires des travailleurs doivent automatiquement suivre.

C’est en s’organisant de manière conséquente face au patronat et à l’État que les classes laborieuses arriveront à atténuer la dégradation continuelle de leurs conditions d’existence.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe pouvoir aux travailleurs (format texte) - (...) RSSNuméros de l’année 2023 RSSNuméro 498 du 17 septembre 2023   ?