UATCI

CDM : SEULE LA FORCE COLLECTIVE DES TRAVAILLEURS PEUT FAIRE RECULER LE PATRONNAT

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

CDM (Cote des Métaux) est une société de la zone industrielle de Koumassi. Elle exerce dans le domaine des métaux. Les travailleurs de cette entreprise sont engagés dans un bras de fer avec leur direction pour l’amélioration de leurs salariales et de leurs conditions de travail.

Voici le témoignage d’un travailleur.

« Dans notre usine, cela fait plusieurs années que nous travaillons 9 heures par jour au lieu de 8. La direction nous fait faire des heures supplémentaires mais elles ne sont pas payées. Chaque fois que nos représentants se rendent à la direction pour réclamer le manque à gagner, elle les envoie paitre, les menace et les renvoie parfois.

Face au mépris affiché de la direction, on a entrepris de soumettre le problème à nos autorités en allant voir le maire de Koumassi. Ce fut peine perdue. Par la suite, nous avons saisi l’Inspection du travail. La médiation de celle-ci nous a été favorable. Mais après cette démarche plutôt que de régler le problème, la direction a encore licencié certains parmi les meneurs. Visiblement, ce patron n’a vraiment rien à craindre de ces autorités qu’il nargue à souhait.

Mais lorsque nous parviendrons à taper là où ça fait mal, c’est-à-dire en bloquant complètement l’entreprise, on verra s’il continuera son attitude de mépris ».


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°270 16 janvier 2021   ?