UATCI

PRÉTENDUE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ : BEAUCOUP DE BRUIT POUR PEU !

LEUR SOCIÉTÉ

Le gouvernement a lancé la 2ème phase de son « programme » prétendument destiné à aider « les familles » et à « lutter contre la pauvreté ». Il s’agit des fameux « filets sociaux » !

Ainsi, parait-il, 156 000 ménages auraient perçu depuis fin décembre une somme de 36 000 F chacune. L’État a promis qu’ils recevront cette somme chaque trimestre pendant trois ans. Sachant ce que valent les promesses des politiciens au pouvoir, on a plutôt raison de ne pas les prendre pour argent comptant !

Que cet argent serve à des familles en détresse qui n’ont pas souvent le minimum nécessaire, c’est une évidence. Mais de là à faire croire qu’il s’agit là d’un « programme de lutte contre la pauvreté » c’est un mensonge, voire une insulte !

12 000 F par mois pour un ménage qui compte au minimum 5 personnes, c’est à peine la nourriture de quelques jours en forçant bien ! Et ce n’est pas l’augmentation des prix des produits de première nécessité qui va arranger la situation. Sans compter que des familles pauvres, il y en a bien plus que le nombre de 156 000 fixé par le gouvernement.

Le président dans son discours de fin d’année dit avoir inversé la courbe de la pauvreté dans ce pays en la faisant passer d’environ 55% en 2011 à 35% en 2020. On se demande où le gouvernement prend ses chiffres ? Sûrement pas au sein de la population, où la dégradation des conditions de vie est plus que palpable !

Les travailleurs ne peuvent pas attendre d’un quelconque gouvernement pour lutter contre la pauvreté. C’est seulement par leurs luttes collectives qu’ils peuvent faire quelque chose.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°270 16 janvier 2021   ?