UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2020 > Numéro 467 du 28 juin 2020 > Numéro 467 du 28 juin 2020

Numéro 467 du 28 juin 2020

Articles de cette rubrique


ÉDITORIAL

UN POUVOIR À LA RECHERCHE D’UNE BOUÉE DE SAUVETAGE (Numéro 467 du 28 juin 2020)

MALI
Le vent de la contestation sociale secoue fortement le pouvoir du président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Les manifestations du 5 et du 19 juin ont rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes aux cris de « IBK démission ». Ce sont les fraudes électorales lors des dernières élections (...)


MOUSSA TRAORÉ JOUE AU PETIT POMPIER DE SERVICE (Numéro 467 du 28 juin 2020)

MALI
L’ancien dictateur Moussa Traoré a répondu présent à l’appel au secours d’IBK pour l’aider à renouer le dialogue entre lui et l’imam Mahmoud Dicko. Muni de son chapelet et affublé de son boubou des grands jours, Moussa Traoré a donc invité l’imam à son domicile. De quoi ont-ils causé ? Il n’a pas été très (...)


LE GESTIONNAIRE DE L’EAU N’EST PLUS LE MÊME MAIS LE CALVAIRE DES FAMILLES POPULAIRES DEMEURE (Numéro 467 du 28 juin 2020)

SÉNÉGAL
Depuis le 1er janvier 2020, la Sénégalaise des Eaux (SDE) est devenue Sen’Eau et appartient majoritairement au groupe français Suez. Le gouvernement sénégalais comme les dirigeants de la nouvelle entreprise avait dit que dorénavant l’approvisionnement en eau de la capitale et de sa banlieue allait (...)


FACE À LA VIE CHÈRE, Il FAUT CONTRAINDRE LE GOUVERNEMENT ET LE PATRONAT À SACRIFIER LES PROFITS PLUTÔT QUE NOS VIES ET NOS SALAIRES ! (Numéro 467 du 28 juin 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Le 25 juin dernier, une haute personnalité du ministère du Commerce est allée à Tiassalé pour sensibiliser les commerçants sur le plafonnement des prix de certaines denrées de grande consommation comme le riz, la viande, l’huile, la tomate en concentrée, le sucre et autres. À Abidjan, de telles (...)


L’EXPLOITATION SCANDALEUSE DES ENFANTS ET LES GESTICULATIONS HYPOCRITES DES AUTORITÉS (Numéro 467 du 28 juin 2020)

20 CÔTE D’IVOIRE Le 25 juin, la Première Dame, tête de file de la prétendue lutte contre le travail des enfants en Côte d’Ivoire, a fait des dons à l’unité de police en charge de la lutte contre cette pratique officiellement interdite. Ce sont des véhicules de type 4 x 4 doubles cabines, des motos, du (...)


C’EST L’ÉTAT ET LE GROUPE BOLLORÉ QUI SONT LES PREMIERS RESPONSABLES DU DRAME D’ANYAMA (Numéro 467 du 28 juin 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 juin un glissement de terrain a endeuillé un quartier d’Anyama, commune de la banlieue proche du nord d’Abidjan. Le bilan fait état de 17 personnes décédées, 8 autres blessées, 52 familles sinistrées (soit 733 personnes) ainsi que 4 personnes portées disparues. (...)


TROIS FEMMES ACCUSÉES DE SORCELLERIE SONT TUÉES PAR DES ÉLÈVES (Numéro 467 du 28 juin 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Un élève en classe de 4ème dans un collège de la localité est décédé. Lors de ses funérailles le 25 juin dernier, ses camarades venus des villages alentours ont organisé une opération de représailles. Ils ont séquestré tous les membres de la famille du défunt pour les contraindre à « dénoncer » le (...)


COVID 19 : UN PRÉTEXTE DE PLUS POUR AGGRAVER L’EXPLOITATION (Numéro 467 du 28 juin 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Nutri est une entreprise de fabrication de produits alimentaires située dans la zone industrielle de Yopougon. Elle est connue pour ses biscuits appelés Chipsy. Depuis plusieurs années, les travailleurs de cette entreprise sont en lutte pour exiger l’embauche de ceux qui ont plus de deux ans (...)


À QUAND LE TITRE DE PRÉSIDENT À VIE POUR DÉBY ? (Numéro 467 du 28 juin 2020)

TCHAD
40 Le président tchadien Idriss Déby portera désormais le grade de maréchal. Il lui a été décerné le 26 juin dernier par la majorité des députés tchadiens pour « services rendus à la nation ». Il lui reste encore un peu de temps pour devenir empereur ou président à vie comme Bokassa, Idi Amin Dada ou (...)


LES GRAVES RÉPERCUSSIONS DU CONFINEMENT ET DE LA CRISE ÉCONOMIQUE (Numéro 467 du 28 juin 2020)

IMMIGRATION
À cause de la situation de confinement, les travailleurs immigrés n’ont pas pu envoyer de l’argent au pays. Cela a rendu encore plus difficile la vie de nombreuses familles car elles se sont retrouvées sans ressource alors que la crise sanitaire et la crise économique ont rendu la vie encore plus (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 467 du 28 juin 2020   ?