UATCI
Accueil du site > Le journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2020 > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2020

Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2020

Articles de cette rubrique


75. FRANC CFA – ECO : UN RAVALEMENT DE FAÇADE

Lors de son récent voyage en Côte d’Ivoire, le... (Numéro 261 du 11 janvier 2020)

AFRIQUE DE L’OUEST
Lors de son récent voyage en Côte d’Ivoire, le président français a donné le feu vert à ses sous fifres de la zone CFA de l’Afrique de l’Ouest pour que le franc CFA prenne désormais le nom de ECO. Cela se fera, a-t-il dit au courant de cette année. Il a déclaré que son intention était de « rompre les (...)


PLUIES DILUVIENNES : CE SONT SURTOUT LES HABITANTS DES QUARTIERS PAUVRES QUI EN SUBISSENT LES CONSÉQUENCES DÉSASTREUSES (N°266 du 27 juin 2020)

ÉDITORIAL
Routes coupées par les torrents, quartiers entiers inondés, véhicules emportés par les eaux, toitures qui cèdent, glissements de terrain, accidents de voitures, bouchons, etc. Voilà le spectacle que donnait la ville d’Abidjan pendant les deux jours de pluies diluviennes, du 25 au 26 juin. Aucune (...)


UN SYSTÈME QU’IL FAUT RENVERSER CAR IL CONDUIT L’HUMANITÉ VERS LA CATASTROPHE (Numéro 265 du 30 mai 2020)

ÉDITORIAL
En Afrique comme ailleurs, les conséquences de la crise économique consécutive à la pandémie du corona virus sont catastrophiques pour la majorité des populations pauvres. Le chômage s’est aggravé brutalement, jetant des millions de travailleurs dans la misère, y compris dans les pays riches. Dans les (...)


LE CAPITALISME RENFORCE LA DANGEROSITÉ DU CORONAVIRUS (Numéro 263 du 21 Mars 2020)

ÉDITORIAL
Le gouvernement prétend avoir pris des mesures de « santé public » pour lutter contre le Coronavirus, en annonçant notamment la fermeture des écoles ainsi que du parlement fantoche à sa botte. Mais ces mesures ne peuvent nullement protéger les travailleurs et les populations pauvres. Tout le monde (...)


LE RETOUR DE LA GUERRE CIVILE DE 2010 EST LOIN D’ÊTRE IMAGINAIRE ! (Numéro 262 du 23 Février 2020)

ÉDITORIALE
Les gens du pouvoir nous expliquent aujourd’hui que ce qui s’est passé en 2010 ne peut pas se reproduire en 2020, quelle que soit la gravité de la crise entre les différents prétendants à la mangeoire. Rappelons que ce qui avait entrainé les massacres des populations en 2010, c’était le fait que ceux (...)


LE GOUVERNEMENT FAIT TOUJOURS PLUS DE CADEAUX AUX CAPITALISTES TOUT EN PRÔNANT LA PATIENCE AUX TRAVAILEURS. CELA NE PEUT PAS DURER ! (Numéro 261 du 11 janvier 2020)

ÉDITORIAL
L’année écoulée a été une année faste pour les capitalistes opérant en Côte d’Ivoire puisque leurs affaires ont été bonnes et leurs profits toujours plus élevés. Mais du côté des travailleurs, cela a été le contraire. La précarité, les bas salaires, les cadences toujours plus élevées dans les chaines de (...)


ZI VRIDI : LA RAPACITÉ DES CAPITALISTES N’A PAS DE LIMITE ! (N°266 du 27 juin 2020)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
LA STDM (Société de Distribution de Toutes Marchandises) est basée dans la zone industrielle de Vridi. Elle fait partie du groupe Carré d’Or et est spécialisée dans l’approvisionnement des grandes surfaces et autres grossistes. Depuis l’éclatement de la pandémie, cette entreprise a été sollicitée par (...)


« AYA » M’A TUÉ, OH ! (Numéro 265 du 30 mai 2020)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
SARCI est une entreprise alimentaire située dans la zone industrielle de Yopougon. Elle est spécialisée dans la production d’huile et de savon. Elle est surtout connue pour son huile de table « Aya ». Le patron a profité de la crise sanitaire pour accroitre l’exploitation. Voici, le témoignage d’un (...)


CORONAVIRUS : LES PATRONS FONT DU CINÉMA (Numéro 263 du 21 Mars 2020)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Malgré le Coronavirus, les patrons dans la zone industrielle de Yopougon font semblant de respecter l’hygiène. À voir comment ces patrons se comportent, on se rend bien compte que ces messieurs ne cherchent en aucun cas à protéger les travailleurs qu’ils exploitent. C’est ainsi que dans une (...)


AUGMENTATION DE LA PRIME DE TRANSPORT : LE COMPTE N’Y EST PAS ! (Numéro 262 du 23 Février 2020)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Le gouvernement vient d’accorder une augmentation de la prime de transport de 5000 F pour les travailleurs exerçant à Abidjan et de 3000 F pour ceux des villes de l’intérieur. Ainsi, à Abidjan cette passe de 25000 F à 30000 F. À Bouaké de 21000F à 24 000F. Dans les autres villes du pays, elle passe de 17 (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2020   ?