UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2019 > 539 Numéro 461 du 23 novembre 2019 > 539 Numéro 461 du 23 novembre 2019

539 Numéro 461 du 23 novembre 2019

Articles de cette rubrique


ÉDITORIAL

LES ARMÉES NE SONT PAS LÀ POUR DÉFENDRE LES POPULATIONS MAIS POUR LES TERRORISER (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

MALI, BURKINA FASO, NIGER … FACE AU TERRORISME.
La multiplication des attaques terroristes au Mali et au Burkina Faso inquiète de plus en plus les dirigeants des pays sahéliens et plus généralement ceux de l’ensemble de l’Afrique de l’ouest. En l’espace de quelques jours, plusieurs dizaines de soldats maliens et burkinabè ont perdu la vie lors des (...)


UNE ARMÉE GANGRÉNÉE PAR LA CORRUPTION ET LE CLIENTÉLISME (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

MALI
L’armée malienne est aux abois devant les attaques de plus en plus meurtrières des groupes armés. À défaut de pouvoir forcer ses généraux à aller au front, le président malien supplie la France, les pays européens et l’ONU de s’engager encore plus militairement et financièrement pour venir à son secours. (...)


L’ARMÉE DÉCAMPE DEVANT LES GROUPES DJIHADISTES (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

Mali
Face aux attaques des groupes armés qui font de plus en plus de victimes parmi les soldats maliens, ce que l’on constate le plus parmi ces derniers c’est le nombre croissant de ceux qui ne veulent pas aller au front. Ils refusent notamment une affectation dans les camps militaires situés vers la (...)


ÉCOLES FERMÉES, ENSEIGNANTS ENLEVÉS ET AGRESSÉS (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

MALI
Depuis que les attaques ont commencé, plusieurs centaines d’écoles publiques ont dû fermer les portes, notamment dans la région du Centre, à cause de l’insécurité croissante qui y règne. Plusieurs enseignants ont été enlevés récemment par des miliciens islamistes qui leur reprochent d’enseigner autre chose (...)


LE GOUVERNEMENT AURAIT TROUVÉ « LA SOLUTION MIRACLE » POUR DÉSARMER LES MILICES ! (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

MALI
Une des dernières trouvailles du gouvernement malien en matière de lutte contre la prolifération des milices armées, c’est de prôner le « désarmement volontaire ». Selon les autorités, environ 8500 combattants seraient déjà inscrits sur la liste des « volontaires » pour déposer leurs armes. Ainsi donc, (...)


IL PORTE UN KÉPI ÉTOILÉ ET SE COMPORTE COMME UN GROS BONNET DE LA MAFIA (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

MALI
Le général Yahaya Sangaré, ancien Inspecteur Général de Police, aujourd’hui à la retraite, est connu pour son train de vie de milliardaire. Il ne s’en cache même pas. Son nom circule dans de nombreuses affaires ténébreuses de gros sous et d’extorsion. Il a été convoqué tout dernièrement par le Tribunal (...)


MACKY SALL REÇOIT UN PRIX POUR AVOIR GASPILLÉ DES MILLIARDS (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

SÉNÉGAL
Macky Sall vient de recevoir au Maroc le Grand prix Medays 2019, lors de la cérémonie officielle d’ouverture de la 12ème édition. Ce prix lui a été décerné pour le travail important qu’il accomplit à la tête de son pays, paraît-il. De quel « travail important », parle-t-on ? S’agirait-il des travaux de (...)


COLÈRE CONTRE LE GOUVERNEMENT APRÈS LA MORT D’UN JEUNE (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

TCHAD
Les autorités judiciaires ont annoncé l’interpellation de quatre membres de la sécurité du président de l’Assemblée nationale, suite à la mort d’un jeune moto-taxi tué le 4 novembre par des tirs provenant de son escorte. Il a fallu une manifestation de protestation des jeunes pour la plupart, car le (...)


RISQUES DE GUERRE CIVILE (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

ÉTHIOPIE
L’Éthiopie, 110 millions d’habitants, est constituée de dizaines d’ethnies dont les plus importantes sont les Oromo (40%), les Amharas (32%) et les Tigréens (6%). Malgré cette diversité, les populations ont réussi à vivre ensemble sans trop de heurts. Très longtemps, les classes dirigeantes ont été des (...)


LE CHANTAGE DE RIO TINTO (539 Numéro 461 du 23 novembre 2019)

MADAGASCAR
Rio Tinto est une société multinationale d’extraction minière qui est présente à Fort-Dauphin dans l’extrême Sud-est de Madagascar, depuis 21 ans. Par l’intermédiaire de sa filiale QMM elle soutire à partir des sables marins situés en bordure de côte, différents minerais dont les principaux sont (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSS539 Numéro 461 du 23 novembre 2019   ?