UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2018 > Numéro 442 du 4 Mars 2018 > Numéro 442 du 4 Mars 2018

Numéro 442 du 4 Mars 2018

Articles de cette rubrique


Éditorial

DES FEMMES RÉAGISSENT CONTRE LES VIOLENCES DONT ELLES SONT VICTIMES (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

MALI
De nombreuses associations de défense des droits de la femme au Mali alertent l’opinion publique et les autorités du pays sur la recrudescence des violences contre les femmes. Elles sont unanimes pour constater qu’il y a une augmentation, voire une « banalisation » de ces violences. Elles dénoncent (...)


AGENTS DE SÉCURITÉ EN GRÈVE (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

MALI
La société de gardiennage G4S-Mali emploie au Mali environ 1500 personnes. Elle est une filiale du groupe britannique G4S qui, avec ses 657 000 employés à travers le monde, fait partie des plus grandes sociétés mondiales en termes d’employés. Elle est présente dans de nombreux pays africains, dont le (...)


LES PREMIERS MINISTRES PASSENT MAIS LA COLÈRE DES ENSEIGNANTS DEMEURE (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

MALI
C’est à croire que le président malien change de Premier ministre comme ses chaussettes. En quatre ans d’exercice de pouvoir, il en est à son cinquième. A peine installé à son poste, le nouveau Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga veut se distinguer en tentant le bras de fer avec les enseignants qui (...)


LES CONDUCTEURS DE KATAKATANI SONT EN COLÈRE (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

MALI
Les conducteurs de Motos tricycles (Katakatani selon la dénomination locale) ont fait une grève de 48 heures à Bamako à partir du 8 février. Ils protestent contre la cherté du prix des vignettes ainsi que l’interdiction de circuler dans huit artères principales de la capitale. Certains axes leur sont (...)


BRAS DE FER ENTRE LE GOUVERNEMENT ET LES ENSEIGNANTS GRÉVISTES (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

Sénégal
Excédés par les promesses non tenues du gouvernement sur les revendications que les enseignants réclament depuis des années, ces derniers poursuivent leur mouvement de grève. Mais les esprits commencent à s’échauffer du côté des grévistes. C’est peut-être le but recherché par le gouvernement pour trouver (...)


ASSASSINAT DU PETIT BOUBA, UN CRIME BARBARE D’UN AUTRE ÂGE À IMPUTER À CETTE SOCIÉTÉ MALADE DU CAPITALISME (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

CÔTE D’IVOIRE
Le 24 février, un petit garçon de 4 ans, Bouba, a disparu de la demeure familiale du quartier de Williamsville. Il aurait été tué par un voisin, un petit bijoutier bien connu de la famille. Ce dernier l’aurait égorgé puis vidé son sang à des fins de rituels magiques. C’est son marabout qui lui aurait (...)


BLOLEQUIN : LA POPULATION SE RÉVOLTE CONTRE LE RACKET (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

CÔTE D’IVOIRE
Le 17 février, la ville de Blolequin située à l’ouest du pays a été secouée par un soulèvement de la population. À l’origine, il y a l’assassinat à bout portant par un gendarme d’un conducteur de moto qui refusait de lui payer la somme de 1000 F. Qu’un gendarme, non content de racketter les populations à (...)


LA GRÈVE GÉNÉRALE CONTINUE DANS LE SECTEUR PUBLIC (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

TCHAD
Cela fait un mois que les travailleurs du secteur public ont arrêté le travail pour protester contre les coupes claires constatées dans les bulletins de paye de janvier. En effet contrairement aux promesses du gouvernement de ne pas toucher aux salaires, les fonctionnaires et les agents de la (...)


À NOUVEAU L’ ÉTAT D’URGENCE DANS LE PAYS (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

ÉTHIOPIE
Le premier ministre Hailemariam Desalegn a démissionné de son poste le 17 février 2018 et a aussi rendu sa casquette de président de la coalition au pouvoir. En effet la coalition regroupe le parti tigréen de l’ancien Premier ministre Meles Zenawi, le Front Populaire de Libération du Tigré (FPLT) et (...)


UN NOUVEAU PRÉSIDENT AU SERVICE DE LA BOURGEOISIE (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

AFRIQUE DU SUD
Depuis le 15 février, Cyril Ramaphosa est le nouveau président de l’Afrique du sud. Sa nomination a fait suite à la démission de Jacob Zuma, impliqué dans de nombreuses affaires de corruption et de plus en plus haï par la population pauvre. L’ANC (Congrès National Africain), le parti de Mandela, (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2018 RSSNuméro 442 du 4 Mars 2018   ?