UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2018 > Numéros de l’année 2018

Numéros de l’année 2018

Articles de cette rubrique


ÉDITORIAL

UNE ARMÉE PLUS PROMPTE À TERRORISER LA POPULATION QU’À FAIRE FACE AUX GROUPES DJIHADISTES (Numéro 443 du 08 Avril 2018)

MALI
Le 25 mars dernier, un charnier contenant six cadavres a été mis à jour dans le village de Dogo au centre du Mali. D’après les témoignages récoltés par Amnesty International auprès des villageois, il s’agit de dépouilles de personnes arrêtées quelques jours plus tôt par l’armée malienne. Cette découverte (...)


Éditorial

DES FEMMES RÉAGISSENT CONTRE LES VIOLENCES DONT ELLES SONT VICTIMES (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

MALI
De nombreuses associations de défense des droits de la femme au Mali alertent l’opinion publique et les autorités du pays sur la recrudescence des violences contre les femmes. Elles sont unanimes pour constater qu’il y a une augmentation, voire une « banalisation » de ces violences. Elles dénoncent (...)


Éditorial

UNE ÉTINCELLE PEUT DÉGÉNÉRER EN GUERRE (Numéro 441 du 05 Février 2018)

SÉNÉGAL-MAURITANIE
Le 27 janvier dernier, une pirogue de pêcheurs sénégalais a été arraisonnée en mer par les gardes-côtes mauritaniens. Ceux-ci ont ouvert le feu et tué un des pêcheurs ; huit autres ont été arrêtés et conduits à Nouakchott. Ces pêcheurs habitent dans le village proche de Saint-Louis, tout proche de la (...)


Éditorial

UN RÉGIME QUI TOLÈRE L’ESCLAVAGE ET BÂILLONNE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION (Numéro 440 du 07 Janvier 2018)

MAURITANIE
Le 17 Novembre dernier, le gouvernement mauritanien a adopté un projet de loi durcissant la législation contre ceux qui osent critiquer l’islam. Jusqu’ici, la peine de mort était déjà en vigueur pour ceux qui étaient accusés de « crime d’apostasie » ou de « blasphème » mais au cas où le condamné faisait « (...)


LES POLITICIENS QUI PRÉTENDENT S’OPPOSER À IBK NE VALENT PAS MIEUX ! (Numéro 443 du 08 Avril 2018)

MALI
Alors que son gouvernement n’est pas en mesure d’assurer le déroulement du scrutin dans une grande partie du Nord et du Centre, le président malien, assuré de sortir vainqueur, a fixé la tenue du premier tour de l’élection présidentielle pour le 29 juillet prochain. Face à lui, il aura peut-être un ou (...)


AGENTS DE SÉCURITÉ EN GRÈVE (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

MALI
La société de gardiennage G4S-Mali emploie au Mali environ 1500 personnes. Elle est une filiale du groupe britannique G4S qui, avec ses 657 000 employés à travers le monde, fait partie des plus grandes sociétés mondiales en termes d’employés. Elle est présente dans de nombreux pays africains, dont le (...)


LE GOUVERNEMENT CÈDE MAIS NE ROMPT PAS (Numéro 441 du 05 Février 2018)

TCHAD
Poussé par les institutions financières internationales dont le FMI et la Banque mondiale, à réduire annuellement de 378 à 348 milliards de francs CFA la masse salariale, condition sine qua non pour bénéficier de nouvelles aides, le gouvernement tchadien a annoncé, début janvier, la réduction (...)


GEORGE WEAH NOUVEAU SERVITEUR DES CLASSES RICHES (Numéro 440 du 07 Janvier 2018)

LIBERIA
Le 28 décembre dernier l’ancien footballeur George Weah a remporté, au second tour, par 61,5% des voix, l’élection présidentielle au Liberia. Son adversaire, l’ancien vice-président Joseph Boakai qui a recueilli 38,5% des voix, a officiellement reconnu sa défaite. À l’annonce des résultats, des (...)


MULTIPLICATION DE RAPTS D’ENFANTS SUR FOND DE RUMEURS DE SORCELLERIE (Numéro 443 du 08 Avril 2018)

SÉNÉGAL
Depuis le mois de février le nombre d’enlèvements et de meurtres d’enfants a fortement augmenté au Sénégal. Les parents ne se sentent pas rassurés par la protection de la police dont les dirigeants ont tendance à minimiser le nombre de ces actes de violence en mettant l’accent sur l’effet de « psychose (...)


LES PREMIERS MINISTRES PASSENT MAIS LA COLÈRE DES ENSEIGNANTS DEMEURE (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

MALI
C’est à croire que le président malien change de Premier ministre comme ses chaussettes. En quatre ans d’exercice de pouvoir, il en est à son cinquième. A peine installé à son poste, le nouveau Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga veut se distinguer en tentant le bras de fer avec les enseignants qui (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2018   ?