UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2018 > Numéros de l’année 2018

Numéros de l’année 2018

Articles de cette rubrique


Éditorial

ÇA SE BOUSCULE DANS LA PETITE MARE AUX CROCODILES ! (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
Les crocodiles, petits et grands commencent à se positionner en vue des échéances électorales qui se profilent à l’horizon. Plus près de nous, il y a les élections régionales et municipales. Suivront en 2020, celles des présidentielles. Ouattara, dans son actuelle position dominante, tente de phagocyter (...)


LA « CROISSANCE ÉCONOMIQUE », C’EST POUR LES RICHES ! (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
02 La publication récente d’un rapport de l’Union Européenne sur la Côte d’ivoire a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Il est dit par exemple que « La côte d’ivoire affiche l’image rassurante d’une stabilité retrouvée portée par des taux de croissance élevés (8% en moyenne depuis 2011) mais les (...)


DÉLIMITATION DES VILLAGES : L’APPÂT DU GAIN MOTIVE L’ÉTAT (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
La toute nouvelle Agence Foncière Rurale (AFOR) est en train de faire une formation à des membres de comités villageois de gestion foncière rurale, des chefs traditionnels et des fonctionnaires de l’État. Cette nouvelle agence, selon son directeur général, a pour but de propager et de permettre (...)


TRAVAILLEURS EN LUTTE DANS LA MINE D’OR DE TONGON ! (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
Les travailleurs de la mine d’or de Tongon, située dans l’extrême nord de la Côte d’Ivoire ont fait récemment une grève de plus de deux semaine. Ils réclament l’équivalent de 7 mois de salaires correspondant aux primes de production qui leur ont été amputées depuis plusieurs années. En effet, pour flouer (...)


QUE FONT LES AUTORITÉS POUR FAIRE FACE À L’INSALUBRITÉ QUI S’AGGRAVE DANS LES QUARTIERS POPULAIRES ? (Numéro du 02 Septembre 2018)

Côte d’Ivoire
Depuis plusieurs années les quartiers populaires sont confrontés à de réels problèmes d’insalubrité. On ne peut pas faire 100 m sans voir des dépôts d’ordures ou des flaques d’eaux usées qui coulent partout dans les rues. Les communes telles que Abobo, Adjamé, illustrent de manière flagrante ce phénomène : (...)


ÉDITORIAL

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : VINGT-QUATRE CANDIDATS POUR TROMPER, VOLER ET EXPLOITER LES TRAVAILLEURS (Numéro 446 du 08 juillet 2018)

MALI
ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : VINGT-QUATRE CANDIDATS POUR TROMPER, VOLER ET EXPLOITER LES TRAVAILLEURS L’actuel président malien, Ibrahim Boubacar Keita, aura face à lui 23 candidats (dont une seule femme) lors du premier tour de l’élection présidentielle le 29 juillet prochain. La très grande majorité (...)


ÉDITORIAL

LES FONCTIONNAIRES MÉCONTENTS REPRENNENT LA GRÈVE (Numéro 445 du 10 Juin 2018)

TCHAD
Le 28 mai dernier, les syndicats ont de nouveau appelé à une grève illimitée dans la fonction publique pour exiger le paiement de leur salaire intégral, avec les primes et indemnités supprimées depuis le mois de janvier 2018 Selon un accord signé le 14 mars entre les deux parties, le gouvernement (...)


ÉDITORIAL

APRÈS QUATRE MOIS DE BRAS DE FER AVEC LES ENSEIGANTS, MACKY SALL LÂCHE DU LEST (Numéro 444 du 06 Mai 2018)

SENEGAL
Juste à la veille du 1er mai, le gouvernement sénégalais a annoncé la signature d’un protocole d’accord avec les principaux syndicats des enseignants pour mettre fin au mouvement de grève qui a fortement secoué l’enseignement public depuis décembre 2017. Macky Sall a fini par céder sur quelques unes des (...)


ÉDITORIAL

UNE ARMÉE PLUS PROMPTE À TERRORISER LA POPULATION QU’À FAIRE FACE AUX GROUPES DJIHADISTES (Numéro 443 du 08 Avril 2018)

MALI
Le 25 mars dernier, un charnier contenant six cadavres a été mis à jour dans le village de Dogo au centre du Mali. D’après les témoignages récoltés par Amnesty International auprès des villageois, il s’agit de dépouilles de personnes arrêtées quelques jours plus tôt par l’armée malienne. Cette découverte (...)


Éditorial

DES FEMMES RÉAGISSENT CONTRE LES VIOLENCES DONT ELLES SONT VICTIMES (Numéro 442 du 4 Mars 2018)

MALI
De nombreuses associations de défense des droits de la femme au Mali alertent l’opinion publique et les autorités du pays sur la recrudescence des violences contre les femmes. Elles sont unanimes pour constater qu’il y a une augmentation, voire une « banalisation » de ces violences. Elles dénoncent (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2018   ?