UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2017 > Numéro 433 du 26 Avril 2017 > Numéro 433 du 26 Avril 2017

Numéro 433 du 26 Avril 2017

Articles de cette rubrique


ÉDITORIAL

VALSE DE PREMIERS MINISTRES QUI ROULENT DES MÉCANIQUES (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

MALI
Pour la quatrième fois depuis son arrivée au pouvoir en 2013, le président malien IBK change de Premier ministre. Depuis le 8 avril dernier, c’est Abdoulaye Idrissa Maïga, ministre de la Défense dans le précédent gouvernement, qui remplace Modibo Keïta à la tête du gouvernement. Une des (...)


DES VICTIMES INNOCENTES DE LA PRÉTENDUE LUTTE CONTRE LE TERRORISME (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

MALI
Au début de ce mois d’avril, des gendarmes maliens ont détroussé et abattu deux jeunes gens dans la localité de Konna, située au centre du Mali. Ces victimes ont été ensuite présentées par les autorités militaires comme des djihadistes tués au combat, mais des habitants de ce village qui les (...)


À LA POUBELLE LEUR « TRÊVE SOCIALE » ! (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

CÔTE D’IVOIRE
Dans les usines comme dans le secteur du BTP, la situation actuelle des travailleurs est intenable. La grande majorité est maintenue dans la précarité et sous la pression permanente du patronat. Les conditions de travail se dégradent, les salaires sont au plus bas et ne permettent pas de boucler (...)


UNE MAIN TENDUE DONT IL FAUDRA SE MÉFIER (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

CÔTE D’IVOIRE
À entendre le Premier ministre, les travailleurs de ce pays gagnent assez pour vivre dignement de leur travail. Il veut que les travailleurs sursoient à toutes revendications salariales et appelle les dirigeants syndicaux à signer une « trêve sociale ». Gon Coulibaly a le culot de demander aux (...)


SEG (MARCORY) : LES TRAVAILLEURS EN LUTTE MONTRENT L’EXEMPLE À SUIVRE (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

CÔTE D’IVOIRE
SEG est une entreprise marocaine de BTP en Côte d’Ivoire. Sur le chantier situé près du boulevard Valerie Giscard d’Estaing à Marcory, les travailleurs ont déclenché une grève spontanée le 7 avril en bloquant tout sur leur lieu de travail. Ils réclament entre autres, le rappel de salaire des manœuvres (...)


LA CONTESTATION CONTRE LE RÉGIME DE DEBY CONTINUE ! (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

TCHAD
Malgré la répression de plus en plus féroce qui s’abat sur les populations, à tous les niveaux, malgré la multiplication des arrestations arbitraires, la contestation continue dans le pays et touche diverses couches sociales. Ainsi les agents de « l’Hôpital de la mère et de l’enfant » viennent de (...)


SUPPRESSION DES BOURSES : PETITE VICTOIRE DES ÉTUDIANTS ? (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

TCHAD
En septembre 2016, le gouvernement a décidé unilatéralement de supprimer totalement les bourses de tous les étudiants tchadiens en raison, paraît-il, de la crise que connaît le pays. Mais les étudiants n’ont pas avalé cette mesure et depuis plus de sept mois ils n’ont pas cessé de se battre contre cette (...)


LE GOUVERNEMENT EST RESPONSABLE DES VICTIMES DE L’ÉBOULEMENT D’UNE DÉCHARGE (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

ÉTHIOPIE
Le 13 mars dernier, il y a eu un immense éboulement de Koshé, la décharge publique la plus importante de la capitale, Addis Abeba. Il y a eu plus de cent personnes qui sont mortes étouffées. Koshé est depuis plus de quarante ans le principal lieu de dépôt des ordures d’Addis Abeba, ville de plus 4 (...)


NATURALISATION DE 28 TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS UNE MESURE DÉMAGOGIQUE (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

IMMIGRATION
Le 15 avril le président François Hollande a reçu à l’Élysée 28 tirailleurs sénégalais pour leur donner la nationalité française. En effet des centaines de milliers d’hommes originaires d’Afrique subsaharienne et de Madagascar ont été amenés en France et en Europe pour participer aux deux guerres (...)


SOLIDARITÉ AVEC LA GRÈVE DES TRAVAILLEURS SANS PAPIERS DE RUNGIS (Numéro 433 du 26 Avril 2017)

IMMIGRATION
Depuis le 16 mars, environ 130 travailleurs sans papiers, en majorité maliens et sénégalais, sont en grève au MIN (Marché d’intérêt national) de Rungis. Avec le soutien de la CGT 94, ils sont installés au-rez-de chaussée du bâtiment de la Semmaris, la société qui gère les 12 000 salariés de Rungis. Ils (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2017 RSSNuméro 433 du 26 Avril 2017   ?