UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2016 > Numéro 427 du 10 Octobre 2016 > Numéro 427 du 10 Octobre 2016

Numéro 427 du 10 Octobre 2016

Articles de cette rubrique


Éditorial

NOUVELLE CONSTITUTION OU PAS, LES TRAVAIL-LEURS N’ONT RIEN À EN ATTENDRE (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

CÔTE D’IVOIRE
La population est appelée à voter pour une nouvelle Constitution. Celle-ci est présentée par Ouattara (avec l’appui de Bédié) comme l’alpha et l’oméga de la « Nouvelle Côte d’Ivoire ». Comme nouveauté, il y aura un poste de vice- président qui assurera la présidence par intérim en cas de vacance de pouvoir : (...)


UNE RENTRÉE SCOLAIRE PROBLÉMATIQUE POUR LES CLASSES POPULAIRES (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

MALI-SÉNÉGAL
Chaque année la rentrée scolaire est une épreuve financièrement difficile pour les familles des classes populaires car les dépenses sont nombreuses : frais d’inscriptions, fournitures et uniformes scolaires, etc. Mais cette année-ci, les difficultés sont encore plus grandes car la rentrée vient tout (...)


RENTRÉE SCOLAIRE PERTURBÉE PAR L’INSÉCURITÉ (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

MALI
Le 3 Octobre a été le jour officiel de la rentrée scolaire au Mali, mais de nombreuses écoles sont restées fermées, notamment dans le nord du pays ainsi que dans la région de Mopti, notamment. Dans la région Nord, du côté de Tombouctou, les enseignants ont fait une grève de 48 heures pour réclamer une (...)


L’HYPOCRISIE ET L’IMPUISSANCE DU POUVOIR FACE À LA RECRUDESCENCE DE LA MENDICITÉ INFANTILE (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

SÉNÉGAL
Le nombre d’enfants mendiants dans les rues de Dakar ne cesse d’augmenter d’année en année. Déjà en 2014, selon une étude officielle commanditée par le gouvernement sénégalais, leur nombre était évalué à environ 30 000, rien que dans la capitale. Des organisations humanitaires disent qu’aujourd’hui ils sont (...)


UN POUVOIR CENTRAL MIS À MAL PAR UNE CONTESTATION QUI NE FAIBLIT PAS (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

ÉTHIOPIE
Le dimanche 2 octobre, c’était la grande fête traditionnelle Oromo, « Ireecha », qui se tient chaque année à Bishoftu à 45 km au sud d’Addis-Abeba. Elle rassemble généralement des millions de personnes. À cette période où, dans les grandes villes Oromo et Amhara, les populations subissent la répression car (...)


DES VILLAGEOIS S’OPPOSENT À L’IMPLANTATION D’UNE ENTREPRISE MINIÈRE (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

MADAGASCAR
Depuis plusieurs mois les habitants de Soamahamanina, un village situé à 70 km à l’ouest de la capitale, protestaient contre l’implantation d’une entreprise, en l’occurrence chinoise, d’exploitation de l’or. Malgré la répression et l’arrestation de cinq personnes, les marches et rassemblements (...)


LE SOMMET DE LA FRANCOPHONIE POURRAIT SE DÉROULER EN CATIMINI (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

MADAGASCAR
Ce 16ème sommet est prévu pour durer une semaine fin novembre à Antananarivo. Des négociations en coulisses entre les dirigeants malgaches et français devaient décider de son financement. Jean Marc Ayrault, le ministre français des Affaires étrangères avait même fait le déplacement dans la Grande Ile (...)


DES CAPITALISTES SE LIVRENT À UN JUTEUX COMMERCE DE CARBURANTS TOXIQUES (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

AFRIQUE
Une ONG suisse vient de révéler que des sociétés de commerce de matières premières font des milliards de bénéfices en vendant à de nombreux pays africains des carburants dont la teneur en substances toxiques est de 200 à 1000 fois supérieure aux normes sanitaires autorisées ailleurs dans le monde. Parmi (...)


LES ÉTUDIANTS DE NOUVEAU DANS LA RUE (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

TCHAD
Le 26 septembre dernier, les étudiants de l’université de Ndjaména sont descendus dans la rue cette fois, non pas pour protester contre les retards ou les arriérés dans le versement de leur bourse d’études mais contre sa suppression par le gouvernement sous prétexte de faire face à la crise que (...)


MÊME À LA RETRAITE, LES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS SUBISSENT LES TRACASSERIES ADMINISTRATIVES (Numéro 427 du 10 Octobre 2016)

IMMIGRATION
À la retraite, les travailleurs immigrés, en particulier les ressortissants du Mali et du Sénégal rentrent chez eux auprès de leurs familles. Mais lorsque la carte de séjour arrive à expiration, il faut revenir en France pour la renouveler, et c’est là que commencent les tracasseries administratives. (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2016 RSSNuméro 427 du 10 Octobre 2016   ?