UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2016 > Numéro 426 du 11 Septembre 2016 > Numéro 426 du 11 Septembre 2016

Numéro 426 du 11 Septembre 2016

Articles de cette rubrique


Éditorial

MALGRÉ LA RÉPRESSION, LA CONTESTATION GAGNE DU TERRAIN (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

ÉTHIOPIE
Depuis le début du mois d’août, l’opposition au gouvernement éthiopien prend de plus en plus d’ampleur. Quand le district de Wolkait, traditionnellement rattaché à la région Amhara, a été administrativement récemment attribué à la région du Tigré, cela a déclenché des manifestations. Cette décision n’a pas (...)


BONGO OU PING, DEUX PANTINS DE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

GABON
Le Gabon est actuellement confronté à une crise postélectorale. Après la publication des résultats de l’élection présidentielle du 27 août dernier le pays a connu des jours de tumulte. Selon les sources, il aurait eu entre 3 et plus de 100 morts, sans compter les blessés et plus d’un millier (...)


L’ESCLAVAGE, UNE PRATIQUE BARBARE QUI PERSISTE ! (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

MAURITANIE
Le 18 Août dernier, 13 militants anti-esclavagistes de l’ONG Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), ont été condamnés par l’État mauritanien à des peines allant de 3 à 15 ans de prison. Leur arrestation a fait suite à une manifestation organisée le 29 juin dernier par les (...)


LEUR CÔTE D’IVOIRE À EUX, LES RICHES, N’EST PAS LA MÊME QUE CELLE DES TRAVAILLEURS (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

CÔTE D’IVOIRE
Toutes les occasions sont bonnes pour l’actuel président de s’auto-féliciter. Et quand ce n’est pas directement lui qui le fait, la presse gouvernementale, la télé et la radio s’en chargent à longueur de journée. Des athlètes ivoiriens rapportent des médailles, c’est grâce à « l’esprit nouveau » insufflé (...)


LES TRAVAILLEURS NE DOIVENT PAS ÊTRE LES LAISSÉS-POUR-COMPTE DE « L’ÉMERGENCE » FAÇON OUATTARA (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

CÔTE D’IVOIRE
Selon les estimations de la Banque mondiale, le taux de croissance de la Côte d’Ivoire en 2016 atteindra 8,5%. Ce pays attire en effet de plus en plus de capitaux grâce à sa relative stabilité politique retrouvée après plusieurs années de crise et de guerre. Les grands capitalistes de l’ancienne (...)


LEURS DÉBATS SUR LA RÉFORME CONSTITUTIONNELLE, C’EST DE LA POUDRE AUX YEUX POUR MASQUER LES VRAIS PROBLÈMES (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

CÔTE D’IVOIRE
Depuis plusieurs mois, la vie politique en Côte d’Ivoire tourne autour de la question du projet de la réforme constitutionnelle que Ouattara a décidé de soumettre au référendum à la fin du mois d’octobre de cette année. Il veut créer un poste de vice-président qui prendrait la place de chef de l’État en (...)


LA VÉRITABLE CAUSE DE LA RELATIVE PÉNURIE DE DENRÉES VIVRIÈRES N’EST PAS LÀ OÙ ON LE DIT (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

CÔTE D’IVOIRE
Une récente pénurie de manioc a entrainé un brusque renchérissement du prix de l’attiéké, une denrée de base fabriquée à partir du manioc. De nombreuses familles sont obligées de s’en priver, faute de moyens. Le prix de l’igname, de la banane, des tomates, des aubergines, ont aussi augmenté. La difficulté (...)


DES ENSEIGNANTS DE NOUVEAU EN GRÈVE (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

TCHAD
À cause des conditions de vie des travailleurs et des petites gens qui deviennent de jour en jour plus difficiles, les grèves ne cessent d’éclater ça et là, dans le pays. Le 22 juillet dernier, des employés de la télévision d’État, l’ONRTV, considérés comme des privilégiés, se sont néanmoins mis en grève (...)


RENTRÉE SCOLAIRE DANS DES CONDITIONS INADMISSIBLES (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

TCHAD
La rentrée scolaire de cette année est prévue pour 15 septembre mais les conditions d’accueil ne semblent pas remplies. Presque tous les établissements scolaires sont dans un état déplorable. Partout, le constat est quasiment le même. À Ndjaména des cours de récréation sont envahies par les herbes ; (...)


LES TRAVAILLEURS NE SE LAISSENT PAS TOUJOURS FAIRE (Numéro 426 du 11 Septembre 2016)

MADAGASCAR
Des travailleurs de ce pays ne restent pas forcément les bras croisés. C’est ainsi que dans certaines zones industrielles franches d’Antananarivo, les travailleurs du secteur de la confection de vêtements destinés à l’exportation, ont explosé de colère à maintes reprises. Ce fut le cas dans la zone de (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2016 RSSNuméro 426 du 11 Septembre 2016   ?