UATCI
Accueil du site > Le journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 > Numéro 220 du 19 Mars 2016 > Numéro 220 du 19 Mars 2016

Numéro 220 du 19 Mars 2016

Articles de cette rubrique


ENTRE LA BARBARIE DES TERRORISTES ET LA BARBARIE DES CAPITALISTES … (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

Éditorial
Les terroristes ont tué au moins 19 personnes et fait plusieurs blessés à Grand Bassam, le dimanche 13 mars. Ils ont tué indistinctement, une serveuse, un menuisier, un comptable, un élève, un étudiant, ainsi que d’autres pauvres qui se trouvaient sur leur passage, sans compter les clients de l’hôtel (...)


DES ACTES CRIMINELS D’UN POUVOIR AU SERVICE DES POSSÉDANTS ! (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LEUR SOCIÉTÉ
Le 17 février, à 4 heures du matin, le gouvernement détruisait à coups de bulldozers le quartier Adjamé-Sodéci. Plusieurs centaines de militaires, de gendarmes et de policiers ont été mobilisés pour l’occasion. Ce quartier était occupé par les ferrailleurs depuis 1978. Six jours plus tard, le 23 février, (...)


QUI SONT LES VÉRITABLES BÂTISSEURS ? (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LEUR SOCIÉTÉ
Les gens du gouvernement et tous ces capitalistes qui s’enrichissent en exploitant les travailleurs prétendent être des bâtisseurs, parce qu’ils construisent des ponts, des routes et des bâtiments. Mais savent-ils seulement monter un mur, tourner une bétonneuse, utiliser un damper ? Bien évidemment, (...)


LES FORCES DE L’ORDRE SONT LÀ SURTOUT POUR RÉPRIMER LES TRAVAILLEURS ET LES PAUVRES (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LEUR SOCIÉTÉ
L’attentat terroriste de Grand Bassam a fait officiellement 19 morts et plusieurs blessés et au fil des jours le bilan ne cesse de s’alourdir. Selon le gouvernement, l’armée ne serait intervenue que 45 minutes après l’assaut des djihadistes. Donc ces derniers ont eu tout ce temps pour accomplir leur (...)


TUERIES À ASSUÉFRY POUR GARANTIR LES PROFITS CAPITALISTES (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LEUR SOCIÉTÉ
Dans la nuit du lundi 7 au Mardi 8 mars, des affrontements ont opposés des populations aux FRCI à Assuéfry, une ville située au nord-est de la Côte d’Ivoire. Les soldats ont fait usage de leurs armes face à une population non armée tuant au moins deux personnes, faisant des disparus, et de nombreux (...)


JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME : QUE DE SATISFECIT POUR TRÈS PEU DE CHOSE ! (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LEUR SOCIÉTÉ
Le 8 mars comme chaque année, partout dans le monde, c’est la journée internationale de la femme. C’est en 1910, que cette journée a été proposée à une conférence internationale des femmes socialistes mais c’est seulement après 1945 que cette journée est devenue une réalité. Deux guerres mondiales après ! (...)


PAROLE DE MINISTRE ! (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LEUR SOCIÉTÉ
La presse a fait cas récemment de la réception par la Sotra, l’entreprise étatique de transport public, de 127 autobus. Une cérémonie officielle de réception de ces véhicules a été organisée au cours de laquelle le ministre du Transport a dit que ces bus « assureront un déplacement sûr et mieux sécurisé (...)


DES QUARTIERS D’ABIDJAN SANS EAU COURANTE ET PLONGÉS DANS LE NOIR (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LEUR SOCIÉTÉ
Dans la nuit du 16 au 17 mars, une coupure d’électricité a affecté la commune d’Abobo et une partie de la commune de Cocody. Le courant n’a été rétabli que dans la matinée du lendemain dans la plupart des quartiers. Selon la CIE (Compagnie Ivoirienne d’Électricité), cela serait dû à un incident sur le (...)


SEG OU « ALLIANCES » : LES TRAVAILLEURS EN ONT VU D’AUTRES ! (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
SEG est l’entreprise qui est chargée de la construction de huit mille logements prétendument « sociaux et économiques » à Anyama, à 15 Km au nord d’Abidjan. Il s’agit de la « Résidence Akwaba » qui s’étalera sur une superficie de 65 hectares. Le démarrage des travaux a été lancé en grande pompe par le roi du (...)


SMO : UNE SOCIÉTÉ SEMBLABLE À D’AUTRES (Numéro 220 du 19 Mars 2016)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
La SMO est l’une des grosses sociétés de gardiennage de la place. Elle compte des milliers de salariés. Dans cette entreprise, la grande majorité des salariés sont sous contrat de 6 mois ou un an, renouvelable. Parmi ceux-ci, la plupart ne sont pas déclarés à la CNPS et souvent, c’est au moment de la (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 RSSNuméro 220 du 19 Mars 2016   ?