UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2015 > Numéro 414 du 16 Août 2015 > Numéro 414 du 16 Août 2015

Numéro 414 du 16 Août 2015

Articles de cette rubrique


DRAME DES MIGRANTS : BARBARIE DU CAPITALISME (Numéro 414 du 16 Août 2015)

ÉDITORIAL
Cela fait des mois que nous assistons à une situation dramatique pour les migrants qui essaient de traverser les frontières pour arriver en Europe. Sur des milliers qui tentent de traverser la Méditerranée dans des embarcations vétustes, il y en a des centaines qui meurent noyés faute de secours. (...)


DES CAPITALISTES VEULENT FAIRE MAIN BASSE SUR DES TERRES AGRICOLES (Numéro 414 du 16 Août 2015)

SÉNÉGAL
Sur l’accaparement des terres agricoles au Sénégal, nos camarades de Lutte Ouvrière (France) ont publié un article consacré à ce sujet sur leur édition du 31 juillet 2015. Nous reproduisons ci-dessous cet article. DES CAPITALISTES VEULENT FAIRE MAIN BASSE SUR DES TERRES AGRICOLES Un rapport établi (...)


ÉCOLE OBLIGATOIRE : DE BELLES PAROLES QUI NE VALENT PAS UN SOU ! (Numéro 414 du 16 Août 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Ouattara se fait de la publicité à bon compte en prétendant vouloir rendre l’école obligatoire et gratuite jusqu’à l’âge de 16 ans, en vue, dit-il, de « l’émergence 2020 ». S’il brasse ainsi beaucoup de vent, ça a au moins l’avantage pour lui d’ajouter un grain de plus dans son chapelet de réalisations à (...)


L’INDÉPENDANCE N’A RIEN CHANGÉ AU SORT DES TRAVAILLEURS ET DES PAUVRES (Numéro 414 du 16 Août 2015)

20 CÔTE D’IVOIRE Le 7 août, les ambassadeurs de France et des Etats-Unis, installés en première loge en compagnie des Ouattara, ont sabré le champagne. Parmi les invités, il y a avait les hauts dignitaires de l’armée et de l’administration, divers représentants des riches, des dirigeants des partis (...)


GRÈVE DES AGENTS DU MINISTÈRE DU COMMERCE GOUVERNEMENT ET PATRONAT, MÊME ATTITUDE VIS-À-VIS DES TRAVAILLEURS EN LUTTE (Numéro 414 du 16 Août 2015)

CÔTE D’IVOIRE
24 agents du Ministère du commerce ont été jetés en prison le 28 juillet dernier, suite à une grève pendant laquelle ils réclamaient de meilleures conditions de vie et de travail. En effet, une grève de trois jours avait été lancée par l’un des syndicats des travailleurs de ce ministère pour exiger le (...)


GRÈVE DES TRAVAILLEURS DE CFAO (Numéro 414 du 16 Août 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Les travailleurs du groupe CFAO Motors, une entreprise de vente de voitures neuves située à Treichville et Vridi sont en grève depuis plusieurs semaines. Ils réclament entre autres, un salaire minimal de 250.000F, une gratification de fin d’année à 100% pour le 13ème mois, un profil de carrière, de (...)


UNE AUGMENTATION DÉRISOIRE DANS LE PRIVÉ (Numéro 414 du 16 Août 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Les salaires des travailleurs du secteur privé a connu une petite hausse. Elle varie de 7 à 13% selon le secteur d’activité. Soit 8 000 F pour 100 000F par exemple. Cette augmentation devrait être rétroactive depuis janvier 2015. Même si Ouattara s’en gargarise, elle reste néanmoins dérisoire car les (...)


FASO-CONSTRUCTION : DEUX JOURS DE GRÈVE ONT FAIT PLIER LA DIRECTION (Numéro 414 du 16 Août 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Au courant du mois de juillet, les 190 travailleurs des différents chantiers de l’entreprise de BTP, Faso-Construction, se sont donné rendez-vous une fois encore sur le chantier de la CNPS à Angré 8ème tranche pour réclamer les droits de fin contrat. Cela faisait pour certains plus de 4 mois que le (...)


INSÉCURITÉ GALOPANTE : AUX TRAVAILLEURS D’ORGANISER LEUR PROPRE SÉCURITÉ (Numéro 414 du 16 Août 2015)

CÔTE D’IVOIRE
L’assassinat d’une jeune étudiante par les « microbes » dans la commune de Yopougon dans la nuit du mardi 11 Août a remis au grand jour l’épineux problème de l’insécurité dans les quartiers populaires. En effet, elle a été attaquée par ces groupes de jeunes alors qu’elle rentrait tard le soir après une (...)


LES « MICROBES » : UN PHÉNOMÈNE QUI POUSSE SUR LE TERREAU DE LA MISÈRE (Numéro 414 du 16 Août 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Avec la fin de la crise poste électorale, un nouveau phénomène est apparu d’abord à Abobo, a pris de l’ampleur, et s’est étendu à d’autres quartiers d’Abidjan. Il s’agit des bandes d’adolescents communément surnommées « microbes » et qui s’adonnent à des agressions, même en plein jour. Armés de couteaux et de (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2015 RSSNuméro 414 du 16 Août 2015   ?