UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2015 > Numéro 413 du 21 Juin 2015 > Numéro 413 du 21 Juin 2015

Numéro 413 du 21 Juin 2015

Articles de cette rubrique


SOLIDARITÉ AVEC LES MIGRANTS, VICTIMES DES GUERRES, DE LA PAUVRETÉ, DES BANDES ARMÉES ET DES DICTATURES CORROMPUES (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

ÉDITORIAL
Le 2 juin, la police a évacué près de 400 migrants installés dans un campement de fortune sous le métro aérien entre Barbès et La chapelle. La majorité d’entre eux venaient d’Erythrée, du Soudan et d’Ethiopie. Depuis plusieurs mois ils vivaient dans des conditions d’insalubrité scandaleuses avec seulement (...)


SIGNATURE DE PAIX ENTRE LA RÉBELLION TOUAREG ET L’ÉTAT … ET APRÈS ? (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

MALI
Le 20 juin, réunis à Bamako sous l’égide de l’Algérie, les principaux dirigeants de la rébellion touareg ont signé un « accord pour la paix et la réconciliation » avec l’État malien. Combien de temps durera cet accord ? Comment seront mis en œuvre sur le terrain les différents points de cet accord ? (...)


UN TRAFIC D’ENGRAIS FRELATÉ (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

MALI
Une affaire scandaleuse de trafic d’engrais frelaté vient d’éclater au Mali. Chaque année, à l’occasion de la campagne agricole la CMDT (Compagnie malienne pour le développement des textiles), majoritairement détenue par l’État malien, importe des engrais, qu’elle distribue par la suite aux paysans afin (...)


LES BELLES PROMESSES DE MODIBO KEÏTA (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

MALI
Modibo Keïta, le Premier ministre du Mali depuis janvier 2015, dit qu’il a « un projet pour la jeunesse malienne ». Il promet la création « 200 000 emplois d’ici 2018 ». En direction des fonctionnaires il a promis que leurs conditions de vie et de travail seront « améliorées ». En direction des (...)


GRONDEMENTS DE COLÈRE CONTRE LES COUPURES D’EAU ET D’ÉLECTRICITÉ ! (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

SÉNÉGAL
A la fin du mois de mai, un grand nombre d’habitants de Dakar et de sa banlieue ont été une fois de plus, privés d’électricité et d’eau durant plusieurs jours. Jusqu’aujourd’hui, la situation n’est toujours pas revenue à la normale. De nombreux artisans couturiers, et menuisiers dont le travail nécessite (...)


LES INONDATIONS À LA ZONE INDUSTRIELLE DE YOPOUGON SONT LE FAIT DE L’INCURIE DES AUTORITÉS (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Le quartier en face de la CIMAF à la zone industrielle de Yopougon est complètement inondé avec cette saison des pluies. Les habitants ont dû fuir leurs domiciles. Les affaires qu’ils n’ont pas réussies à sauver à temps ont été englouties sous les eaux. Depuis l’installation de d’une cimenterie sur ce (...)


DEUX TRAVAILLEURS VICTIMES DE INSÉCURITÉ À ABOBO (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Deux travailleurs de la zone industrielle de Yopougon, à leur descente du boulot, tard le soir, ont été la cible récemment de bandits à Abobo Avocatier. Profitant de la pluie et de la coupure d’électricité, ces derniers s’en sont pris à ces travailleurs les dépouillant et les tailladant à la machette (...)


LE TRANSPORT, UN VÉRITABLE CASSE-TÊTE POUR LES TRAVAILLEURS (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Rentrer chez soi le soir après le travail relève d’un véritable parcours du combattant pour les travailleurs habitant Abobo. Les Gbakas, les seuls transports en commun sur la ligne Yopougon Zone-Abobo sont en nombre insuffisant. Cette insuffisance est aggravée par les interminables embouteillages (...)


BÂTIMENT : À FCS, IL FAUT FAIRE GRÈVE POUR AVOIR SON SALAIRE (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Sur les chantiers de Faso Construction et Service, les travailleurs sont toujours obligés de faire des arrêts de travail avant d’avoir leur salaire du mois. Pour le salaire du mois de mai qui vient de finir, il a fallu que les travailleurs se donnent rendez-vous sur le chantier d’Angré 8ème (...)


DES POPULATIONS DES QUARTIERS PAUVRES RÉDUITES À RECUEILLIR L’EAU DE PLUIE (Numéro 413 du 21 Juin 2015)

CÔTE D’IVOIRE
A Abobo, commune la plus peuplée d’Abidjan, il y a des quartiers où l’eau ne coule pas dans les robinets. Dans d’autres, l’eau n’arrive qu’à des heures tardives. Abobo Akeikoi, clouetcha, Dokui, Moronou, Biabou, sagbé, et bien d’autres encore sont concernés. La saison des pluies pour ces populations est (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2015 RSSNuméro 413 du 21 Juin 2015   ?