UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2015 > Numéro 409 du 08 Février 2015 > Numéro 409 du 08 Février 2015

Numéro 409 du 08 Février 2015

Articles de cette rubrique


10. NON À LA RÉPRESSION DES MANIFESTATIONS DE RUE DE L’OPPOSITION !

Nouvel article (Numéro 409 du 08 Février 2015)

SÉNÉGAL
Depuis l’arrestation de Karim Wade (fils de l’ancien président Abdoulaye Wade) en avril 2013 pour enrichissement illicite et détournement de fonds publics, on assiste à un bras de fer de plus en plus musclé entre le PDS, le parti de l’ancien président, et le pouvoir actuel de Macky Sall. Plusieurs (...)


FACE AUX ATTAQUES DU PATRONAT ET DU GOUVERNEMENT LE MONDE DU TRAVAIL DOIT SE DÉFENDRE (Numéro 409 du 08 Février 2015)

ÉDITORIAL
Cela fait des mois que le gouvernement français prépare des projets de loi contre les travailleurs et les classes pauvres. Déjà les conditions de travail n’ont cessé de se dégrader dans les usines, les chantiers, les bureaux et les services publics. Le gouvernement continue à les dégrader davantage (...)


NON À LA RÉPRESSION DES MANIFESTATIONS DE RUE DE L’OPPOSITION ! (Numéro 409 du 08 Février 2015)

SÉNÉGAL
Depuis l’arrestation de Karim Wade (fils de l’ancien président Abdoulaye Wade) en avril 2013 pour enrichissement illicite et détournement de fonds publics, on assiste à un bras de fer de plus en plus musclé entre le PDS, le parti de l’ancien président, et le pouvoir actuel de Macky Sall. Plusieurs (...)


À PARIS, MACKY SALL ET IBK ONT DÉFILÉ POUR CHARLIE MAIS À DAKAR ET BAMAKO ILS FONT LE CONTRAIRE (Numéro 409 du 08 Février 2015)

SENEGAL - MALI
Macky Sall et Ibrahim Boubacar Keïta, les présidents du Sénégal et du Mali, ont participé aux côtés de Hollande à la marche de soutien aux journalistes de Charlie hebdo assassinés par des islamistes fanatiques. Ils ont fait semblant de soutenir la liberté d’expression face à l’intolérance et à (...)


MANIFESTATION CONTRE LES FORCES MILITAIRES DE L’ONU À GAO (Numéro 409 du 08 Février 2015)

MALI
Le 27 janvier dernier, dans la ville de Gao, une manifestation contre la Minusma (Mission des Nations Unies au Mali), s’est soldée par au moins trois morts et plusieurs blessés parmi les manifestants, suite à des tirs provenant des "casques bleus" de l’ONU. A la suite de cette manifestation, (...)


TROUBLE À L’ORDRE PUBLIC ? (Numéro 409 du 08 Février 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Deux membres du Syneplaci (Syndicat national des enseignants du privé laïc de Côte d’ivoire) ont été arrêtés la semaine dernière à Yopougon. Le même jour, des grévistes qui manifestaient à Abobo ont aussi été dispersés par les forces de l’ordre pour « trouble à l’ordre public ». Leur seul tort, est d’exiger (...)


CEUX QUI PROFITENT DES MINES D’OR ET CEUX QUI EN PÂTISSENT (Numéro 409 du 08 Février 2015)

CÔTE D’IVOIRE
La production d’or en Côte d’ivoire est passée de 7 tonnes en 2009 à environ 24 tonnes en 2014. Ce sont essentiellement quatre sociétés qui tirent cette production. Elles sont anglaises, canadiennes et australiennes. Ainsi, la mine d’or de Tongon, au Nord de Korhogo, est exploitée par Randgold (...)


ENLÈVEMENTS D’ENFANTS, C’EST L’OBSCURANTISME QU’IL FAUT COMBATTRE (Numéro 409 du 08 Février 2015)

CÔTE D’IVOIRE
L’actualité d’aujourd’hui est marquée par les enlèvements d’enfants et des crimes rituels. Même si ce phénomène est loin d’être nouveau, il a atteint des proportions inquiétantes. Il ne se passe pas de jour sans qu’une disparition d’enfants soit signalée. La psychose est telle qu’à Yopougon, pas plus tard (...)


NON À LA DESTRUCTION DES LOGEMENTS ! (Numéro 409 du 08 Février 2015)

CÔTE D’IVOIRE
Dans le courant du mois de janvier, le gouvernement a procédé à la destruction de plusieurs centaines de logements dans la commune d’Abobo. Cette opération avait déjà eu lieu dans d’autres quartiers et communes d’Abidjan tels qu’Attécoubé, Cocody, Port-Bouët, Marcory, etc. Dans les sous-quartiers (...)


BIANKOUMA : UN VILLAGE SE RÉVOLTE CONTRE LE RACKET DES FRCI (Numéro 409 du 08 Février 2015)

CÔTE D’IVOIRE
A l’intérieur du pays, sévissent des éléments de FRCI officiels ou non, qui érigent des barrages et rackettent la population. C’est cette pratique qui est à la base de la révolte des jeunes du village de Blapleu, nouvelle sous-préfecture du département de Biankouma. A l’origine, des FRCI officiels : (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2015 RSSNuméro 409 du 08 Février 2015   ?