UATCI

LA JUSTICE DES RICHES

CÔTE D’IVOIRE

La presse a fait cas récemment d’un voleur de poule qui a été condamné à 11 mois de prison ferme, et une amende de 200.000 F. La justice sait se montrer intraitable lorsqu’il s’agit de petits délinquants.

Et pourtant, dans ce pays, des dignitaires de l’État se permettent au vu et au su de tout le monde de détourner des fonds publics qui devraient servir à construire des hôpitaux, des écoles et des universités. Des fonds qui devraient servir à des infrastructures utiles afin d’améliorer quelque peu la qualité de vie des populations. Eux, ils sont rarement inquiétés par la justice. D’ailleurs, ils ne craignent même pas d’afficher leurs richesses mal acquises.

Dans cette société capitaliste, on condamne un voleur de poule, mais les capitalistes qui exploitent les travailleurs de mille manières ne sont pas poursuivis. Aucun juge ne va les condamner pour cela. Et quand les travailleurs se révoltent contre cette exploitation, ce sont eux qui sont sur le banc des accusés.

C’est ce qu’on appelle la justice de classe !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2015 RSSNuméro 411 du 14 Avril 2015   ?