UATCI

CE N’EST PAS À LA POPULATION DE PAYER L’ASSURANCE MALADIE !

LEUR SOCIÉTÉ

L’enrôlement pour s’inscrire à la « Couverture maladie universelle » a commencé. Ouattara, Kablan Duncan et consorts s’y sont enrôlés à grand renfort de publicité.

Rappelons que le gouvernement veut taxer 1000 Fr par mois obligatoire pour chaque personne âgée de plus de 5 ans. Ce qui veut dire qu’une famille de 5 personnes paiera tous les mois la somme de 5000 Fr. Soit, 60.000 Fr par an qui est l’équivalent d’un mois de salaire pour un travailleur de la zone industrielle de Yopougon ou d’un travailleur du bâtiment. C’est du vol ! D’autant plus que les structures de santé, même quand il y en a, ce qui est effectivement le cas d’une grande ville comme Abidjan, sont largement insuffisantes et sont devenues des mouroirs au fil des ans car elles sont dans un état de délabrement total. Mais pour les habitants de l’intérieur, même ce minimum fait souvent défaut.

Alors, le gouvernement, au lieu d’arranger ce qui existe et construire là où les structures sanitaires manquent, commence d’abord par taxer les pauvres. C’est en réalité la finalité de toute cette opération !

Un ministre d’ÉTAT vient de déclarer qu’ « une population saine et bien portante permet de créer la croissance et l’émergence ». Kablan Duncan, de son côté a dit que « plus l’on est en bonne santé, plus l’on produit ». Mais les travailleurs du bâtiment ou de la zone industrielle de Yopougon savent d’expérience que quand leur production augmente, ce n’est pas eux qui empochent le surplus. Eux sans qui il n’y aurait pas production de richesses, la seule chose qu’ils récoltent, c’est de la fatigue et la mauvaise santé en plus ! Cette vérité-là, les gens du gouvernement la connaissent très bien. Kablan Duncan, en premier ! En plus d’être Premier ministre, il est un capitaliste, propriétaire d’une plantation de 2500 ha de cocoteraies avec le nombre d’ouvriers que cela représente et qu’il exploite vers Grand Lahou ! Les ministres, députés et autres maires ont d’ailleurs souvent des intérêts dans des entreprises capitalistes. Quand ce ne sont pas eux-mêmes qui les dirigent, ce sont les membres de leur famille. C’est dire que pour ces gens-là, ce n’est pas de la santé des travailleurs qu’ils se soucient en premier mais de la santé économique des exploiteurs de leur espèce !

Alors, la « Couverture maladie universelle », connue par son ancienne appellation d’ « Assurance maladie universelle » (sous Gbagbo), c’est au gouvernement et aux capitalistes de la payer !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 210 du 12 Avril 2015   ?