UATCI

20 CAMPAGNE DE LA BAD CONTRE LE GASPILLAGE D’EAU : QUAND ON N’A RIEN À DIRE, IL FAUT SE TAIRE !

LEUR SOCIÉTÉ

La BAD (Banque Africaine de développement) a lancé récemment une campagne, contre un prétendu gaspillage d’eau dans les établissements scolaires publics, intitulé : « je ne gaspille pas l’eau de robinet de mon école ». Et pour cela, plusieurs millions de francs ont été dépensés. Des affiches publicitaires sont visibles à travers la ville, des colloques et des conférences sont organisés. C’est à se demander de quelle planète ils sortent ces gens-là !

Pour gaspiller l’eau, il faudrait d’abord qu’on en dispose en quantité suffisante. Or c’est loin d’être le cas actuellement. Ce n’est un secret pour personne. Il y a aujourd’hui, une forte pénurie d’eau dans la ville d’Abidjan. Les quelques investissements engagés par le gouvernement dans le domaine de l’approvisionnement en eau restent largement insuffisants face à l’ampleur des besoins. Les discours fréquents des dignitaires de l’État sur la fin du problème d’eau ne sont que de la pure propagande politicienne. La réalité sur le terrain est tout autre.

De plus, avec le désengagement progressif de l’État du secteur de l’éducation, rares sont les établissements publics qui disposent d’eau courante ; et même dans la plupart des cas, les toilettes sont inexistantes.

Plutôt que d’investir pour pallier ces problèmes, ces gens-là préfèrent dépenser des sommes colossales dans des campagnes de publicité bidon. Ils sont complètement déconnectés des réalités des populations.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 209 du 15 Mars 2015   ?