UATCI

50 FASO CONSTRUCTION : LA DIRECTION FAIT DE LA PROVOCATION

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Faso Construction est une entreprise qui a en charge la construction de plusieurs chantiers à travers le pays. Mais le directeur de cette entreprise se comporte comme un vrai dictateur. Il dit qu’il est le seul à décider de quand il veut payer ses travailleurs. Il fait faire des heures supplémentaires qu’il ne prend pas en compte.

C’est face à tous ses comportements méprisants que les travailleurs, pour se défendre, ont commencé à s’organiser en syndicat. Mais quand le directeur a pris écho de cela, il a fait appel aux travailleurs pour leur dire qu’il n’aime pas les syndicats et les revendications. Que celui qui ne se sent pas mieux dans son entreprise peut partir où il veut. Ce nouveau mépris fut comme un défi pour les travailleurs. Au contraire, ils doublé d’ardeur dans leur élan d’organisation. Ils ont même éclaté les réunions sur les différents chantiers. Pris de peur et de panique, la direction a distribué, il y a une dizaine de jours, des lettres de fin de contrat à tous les travailleurs. Ces derniers, à leur tour, ont adressé une liste de revendications de 6 points à savoir : 1 - la paie des droits de fin de chantier. 2 – la paie des heures supplémentaires. 3 – le rappel des différentes « primes imposables », etc. Cette note est appuyée d’un préavis de 6 jours qui prend fin le mercredi prochain 18 mars. Pour déconcentrer les travailleurs, la direction leur a envoyé une réponse à leur requête. Et dans cette réponse elle nie tout et refuse tout aux travailleurs, en précisant qu’elle est dans la légalité.

Pour le moment, les travailleurs ruminent leur colère en attendant la fin des 6 jours de préavis de grève. La suite nous dira qui a raison, qui a tort.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 209 du 15 Mars 2015   ?