UATCI

GRÈVE DES TRAVAILLEUSES DES TOILETTES DES GARES

IMMIGRATION

55

Les salariées des toilettes publiques de la gare Saint-Lazare, gare du Nord, Marne-la-Vallée, Paris- Bercy et Paris-Austerlitz étaient en grève pour protester contre les nouvelles dispositions de leur patron. En effet, la SNCF a décidé de changer de société gestionnaire. Le nouveau prestataire ne veut pas conserver leur ancienneté, ce qui est contraire à la convention collective du nettoyage. Or certaines d’entre elles ont plus d’une trentaine d’années d’ancienneté.

Les femmes qui travaillent, soutenues par les syndicats cheminots CGT/CFDT/FO, se sont mises en grève à partir du 12 janvier. Cela n’a pas été facile mais elles ont tenu bon. Elles ont mené une campagne auprès des voyageurs des gares pour expliquer les raisons de leur mouvement. Elles ont laissé libre accès aux toilettes pour les femmes enceintes et les handicapés. Le 20 janvier le nouveau patron a cédé et elles ont obtenu gain de cause et surtout le paiement des jours de grève. Elles ont repris le travail avec fierté et satisfaction grâce aux cheminots qui les ont soutenues.

À Marseille aussi, les salariées des toilettes de la gare Saint Charles sont confrontées aux mêmes problèmes que celles de Paris depuis l’arrivée d’un nouveau prestataire. Elles sont en grève depuis le 20 janvier. Là aussi certaines ont plus de quinze ans d’ancienneté.

Il faut espérer qu’elles auront la même détermination que les salariées des gares de Paris pour faire aboutir leurs revendications.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2015 RSSNuméro 409 du 08 Février 2015   ?