UATCI

LE POUVOIR POUR LES UNS, LA PRISON POUR LES AUTRES !

La poursuite en justice des pro-Gbagbo a repris au palais de justice d’Abidjan. On ne sait pas ce qui en sortira. Mais voilà deux camps qui ont fait la guerre pour avoir le contrôle de la mangeoire. Il s’agit du camp Gbagbo et celui de Ouattara-Soro. Tous deux ont massacré des populations innocentes, brûlé des villages, commis toutes sortes d’exactions sur les pauvres.

Leurs maîtres, les puissants impérialistes américain et français avaient le choix entre les deux camps. Comme on le sait, ils ont finalement fait le choix du camp Ouattara qu’ils ont soutenu militairement pour l’installer au pouvoir.

Que ce camp ait commis des massacres de populations n’est pas un problème pour l’impérialisme. Faut-il rappeler qu’en la matière, de même qu’en pillage des richesses, l’impérialisme est tout de même le maître ! Après tout, les Soro-Gbagbo-Ouattara et consorts ne sont au fond que leurs petits exécutants. Aux élus, ils laissent quelques miettes ; aux déchus, c’est la prison ou l’exécution. C’est ainsi que les maîtres impérialistes disent merci à ceux qui les ont servi durant dix ans mais qui ont fini par devenir gênants pour la bonne marche de leurs affaires !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 207 du 4 Janvier 2015   ?