UATCI

INTERDICTION DES SACHETS PLASTIQUES : LES FORCES DE RÉPRESSION NE S’EN PRENNENT QU’AUX PAUVRES

CÔTE D’IVOIRE

Depuis quelques temps, une opération a été lancée par le gouvernement pour soi-disant mettre fin à l’utilisation de sachets plastiques. Mais plutôt que de s’en prendre aux gros industriels et aux grossistes qui inondent les marchés de ces sachets, ils préfèrent s’en prendre, comme c’est leur habitude, aux petites gens.

Ainsi, on a vu des nervis de la "brigade de salubrité" dans les rues d’Abidjan s’en prendre violemment à des petits commerçants dont les marchandises sont emballées dans des sachets plastiques ; aux vendeuses d’eau glacée, de chips, d’attieké, de jus de fruits etc.

Selon le journal Fraternité Matin du 19 Novembre, 9 personnes ont été déférées au parquet depuis le début de l’opération et des marchandises emballées dans des sachets, ont été saisies. Evidemment, il n’est pas venu à l’idée de cette prétendue brigade de salubrité publique d’aller chatouiller les riches qui fabriquent ou qui inondent le marché. Au lieu de ça, les autorités se bornent à réprimer les petites gens avec tout le mépris qu’ils ont pour les pauvres.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2014 RSSNuméro 407 du 23 Novembre 2014   ?