UATCI

L’INCURIE DES AUTORITÉS RESPONSABLE DES ACCIDENTS A RÉPÉTITION SUR LE TRONÇON N’DOTRÉ-SOTRAPIM

Le Jeudi 23 octobre dernier, un gros camion est rentré en collision avec un taxi compteur sur ce tronçon aux environs de 19 heures. Le camion s’est carrément renversé coupant du coup la voie. Heureusement, il n’y a pas eu de perte en vies humaines à déplorer. Toutefois, il y a eu des blessés sans compter les dégâts.

Il ne se passe pas de semaine sans son lot d’accidents à cet endroit. Et pour cause depuis plusieurs mois, un trou béant causé par les eaux de ruissellement a bouffé une grande partie de la voie. De plus il manque une signalisation digne de ce nom pour prévenir les automobilistes du danger. Mais les autorités ne semblent pas pressées de résoudre ce problème. Les travaux entamés trainent depuis plusieurs mois et les accidents qui se multiplient n’ont pas l’air de les émouvoir.

Et pourtant, cette voie est empruntée les matins comme les soirs par une grande partie des travailleurs de la zone industrielle de Yopougon, en tous les cas par ceux qui habitent Abobo. En plus d’être exposés à tous les produits toxiques que nous respirons à longueur de journée dans les entreprises dans lesquels nous sommes exploités, nous risquons notre vie en venant au travail et en rentrant le soir sur cette voie dangereuse.

Pendant ce temps les pouvoir publics prennent leur temps, préoccupés qu’ils sont à servir la soupe aux riches.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 RSSNuméro 205 du 26 Octobre 2014   ?