UATCI

LE PERSONNEL DE SANTÉ A RAISON DE FAIRE GRÈVE

Liberia

Dans ce pays, 96 agents de santé s’occupant des personnes atteintes par le virus Ébola, sont mortes par contamination. Cela a suscité à juste raison un climat d’indignation chez cette catégorie de personnel qui refuse de continuer à travailler avec du matériel de protection insuffisant ou inadapté. Les grévistes réclament aussi une prime pour les risques encourus et le soutien des organismes internationaux qui ont débloqué des fonds pour épauler le gouvernement libérien (même si ces fonds sont insuffisants par rapport aux besoins réels sur le terrain).

Le gouvernement corrompu de ce pays ne veut pas rendre des comptes sur l’utilisation de l’aide internationale et refuse toute négociation, tentant même de dresser l’opinion publique et les familles des malades, contre les grévistes, accusant ceux-ci d’être des égoïstes ingrats qui seraient insensibles à la détresse des victimes d’Ébola. Il vient même d’interdire aux journalistes l’accès aux hôpitaux, sans doute pour que la population soit maintenue dans l’ignorance des conditions de travail du personnel soignant et de la prise en charge des malades. Révoltant !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2014 RSSNuméro 406 du 26 Octobre 2014   ?