UATCI

L’OPÉRATION DÉGUERPISSEMENT FAIT BEAUCOUP DE VICTIMES DANS LE RANG DES TRAVAILLEURS

LEUR SOCIÉTÉ

Depuis quelque temps, le gouvernement déguerpit les populations qui habitent les quartiers précaires : Gobelet à Cocody, Boribana à Attécoubé et celui qui est en face de la morgue de HMA, tous ont été rasés. Ces quartiers sont pour la plupart habités par des travailleurs, des gens de petits métiers, des servantes etc. Toutes ces personnes sont aujourd’hui sans abri. Certains ont trouvé refuge chez des parents ou amis. Ce sont des familles qui sont disloquées.

Le cas de ce travailleur licencié en 2012 est encore plus révoltant. Aujourd’hui, ce travailleur a tout perdu. Il n’a pas pu sauver les quelques petites affaires qui lui restaient car tout est parti sous les débris des maisons rasées. Sa famille a d’abord trouvé refuge dans une salle de classe de la maternelle au quartier « paillé » qui est avoisinant. Aujourd’hui elle est éparpillée. Sa femme est rentrée au village. Ses enfants sont pour certains chez des amis et d’autres chez des parents. Lui-même se débrouille ça et là comme aide-maçon et le soir, il dort dans une des maisons inachevées.

C’est le sort de beaucoup de travailleurs. Leur prétendu « Pays émergent en 2020 », c’est sur la peau des pauvres que les riches veulent le bâtir !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 RSSNuméro 204 du 27 Septembre 2014   ?