UATCI

« CITE FILTISAC » : UNE ABERRATION !

Deux maisons témoins en état de délabrement avancé, quelques baraques en bois qui servent de dortoir pour les ouvriers qui n’ont pas les moyens de se construire une maison en dur, plusieurs maisons inachevées, des champs d’igname par-ci, de la broussaille par-là. Voici le décor de ce qu’on pourrait appeler « la cité Filtisac ».

A l’origine, ce terrain acquis à PK 18, devait servir à la construction d’une cité afin de loger les travailleurs. Mais ce projet a été abandonné. Les travailleurs qui ont malgré tout réussi à faire l’acquisition d’une parcelle de ce terrain, sont obligés de se débrouiller comme ils peuvent pour construire leur maison. Vu leurs maigres salaires, il est évident que la construction va être ralentie voire arrêtée. Nombreux parmi ceux qui n’ont pas les moyens attendent que les terrains se valorisent pour les revendre, quelques uns y ont construit une baraque qu’ils habitent.

Le problème de logement constitue un véritable casse-tête pour les travailleurs. La plupart d’entre eux sont contraints d’habiter les bidonvilles faute de moyens pour se loger correctement. Car avec la flambée des loyers et le niveau actuel des salaires, il est quasiment impossible de trouver un logement correct à un coût abordable.

La construction d’habitation pour loger correctement les travailleurs est une nécessité vitale, surtout que Filtisac dispose largement de moyens pour le faire. Mais le bien- être des travailleurs, c’est le dernier des soucis des patrons capitalistes. Eux, ce qu’ils veulent c’est d’engranger le maximum de profit quitte à laisser les travailleurs croupir dans des bidonvilles.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 RSSNuméro 203 du 29 Août 2014   ?