UATCI

MANIFESTATIONS CONTRE LA VIE CHÈRE

CÔTE D’IVOIRE

Des manifestations contre la vie chère ont eu lieu le 23 juin dernier dans plusieurs quartiers d’Abidjan. Elles ont été organisées par le CICI (Collectif des Indignés de Côte d’Ivoire). A Yopougon Sable, au début, c’était quelques dizaines de femmes qui barraient la route en brandissant des pancartes sur lesquelles il était écrit « Tout coûte cher sur le marché » ou « On a faim, on peut plus rien acheter », etc. Mais quelques minutes plus tard, la manifestation prit une autre allure, d’autres femmes de passage se joignaient au groupe pour aussi exprimer leur colère contre la vie chère. A Gesco, des femmes ont bloqué l’autoroute pendant plusieurs heures pour exprimer leur ras-le-bol contre la flambée des prix des denrées alimentaires. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour disperser les manifestantes. A Siporex, un autre quartier de Yopougon, un groupe de femmes a, là aussi, manifesté sur la voie principale. Là, encore, la police est intervenue pour mettre fin à la manifestation. D’autres rassemblements ont eu lieu à Abobo et à Adjamé.

Ces manifestations, même si elles sont restées limitées, sont révélatrices du ras-le-bol des classes populaires face à la flambée du coût de la vie. Si les autorités politiques ont réagi rapidement en envoyant les forces de l’ordre pour disperser les manifestants, c’est par qu’elles savent que dans la situation actuelle, ce genre de mécontentement peut se généraliser et qu’une étincelle peut provoquer un incendie.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2014 RSSNuméro 403 du 30 Juin 2014   ?