UATCI
CÔTE D’IVOIRE

AUGMENTATION DU PRIX DES MÉDICAMENTS : UNE MESURE CRIMINELLE

Les prix des médicaments ont connu récemment une augmentation. Même les médicaments génériques et autres produits de grande consommation comme les compresses, cotons, n’y ont pas échappé. C’est aussi le cas des petits pots pour les nourrissons qui sont passés de 820 ou 850 f à 950 ou 1000 f. C’est une décision dont les effets seront dramatiques pour les travailleurs et les populations pauvres qui n’arrivent déjà plus à se soigner correctement.

Même avec les prix d’avant, les populations pauvres, pour se soigner, étaient obligées d’avoir recours à l’automédication dans les "pharmacies par terre", ou chez les tradipraticiens qui ne sont rien d’autre que des charlatans. Pour ceux qui n’ont pas du tout les moyens, il ne reste plus que des pleurs et des prières, c’est-à-dire des choses inefficaces.

Ce gouvernement ne rate aucune occasion pour nous annoncer qu’il est à pied d’œuvre pour faire baisser les prix. Mais dans la réalité, c’est le contraire qui se passe. C’est un gouvernement qui, comme tous ceux qui l’ont précédés, ne peut rien refuser aux riches, quitte à laisser mourir les pauvres.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2014 RSSNuméro 401 du 27 Avril 2014   ?