UATCI

LE MARIAGE FORCÉ, UNE PRATIQUE BARBARE

MAURITANIE

Une jeune Mauritanienne de 13 ans a obtenu, par décision de justice, que son mariage avec un homme d’une cinquantaine d’années soit cassé. C’est une petite victoire pour le droit des femmes en Mauritanie.

En 2013, selon l’Association des femmes chefs de famille (AFCF), qui milite pour le droit des femmes en Mauritanie, 728 Mauritaniennes âgées de moins de 16 ans ont été mariées de force. Les pratiques coutumières, comme le gavage des femmes pour les faire grossir, ou bien encore les mutilations génitales, dont l’excision, sont courantes. Des campagnes de sensibilisation contre l’excision sont organisées dans les villages pour faire reculer cette barbarie, mais le poids de l’obscurantisme reste.

Le chemin est encore long pour la reconnaissance du droit des femmes de Mauritanie, et on ne peut que se féliciter quand l’une d’elle obtient justice


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2014 RSSNuméro 400 du Avril 2014   ?