UATCI

LE PROBLÈME DE LOGEMENT A ABIDJAN : UN CASSE-TÊTE POUR LES PAUVRES

CÔTE D’IVOIRE

Aujourd’hui, trouver un logement à Abidjan relève du parcours du combattant, surtout quand on est un petit salarié, ce qui est le cas de la grande majorité des travailleurs. Les loyers flambent pendant que les revenus stagnent.

A Abobo, les loyers dans les quartiers d’accès facile tournent autour de 35 à 45000 pour les 2 pièces et 40 à 60 000 pour les 3 pièces. Il y a à peine 5 ans encore les mêmes loyers coûtaient 2 fois moins qu’aujourd’hui.

Pour trouver un logement, quand le bouche-à-oreille n’a pas été efficace, il faut recourir au service de jeunes margoulins qui se font appeler « agence immobilière ». Ils ont sous la main des maisons à louer et ne les font visiter qu’à ceux qui leur versent 2 à 5 milles francs de frais de visite. Mais le tout n’est pas de trouver le logement qui convient. Il faut aussi verser les 5 à 10 mois de caution-avance-agence que le gérant du logement exige avant de céder.

Dans ces conditions, les petites gens (ouvriers et autres jobeurs) sont bien obligés de trouver les logements là où leurs revenus le leur permettent. C’est-à-dire dans les quartiers très en périphérie, dans les bas-fonds, sur des versants abrupts, le plus souvent sans eau courante, ni électricité. Dans ces quartiers, on vit entassés les uns sur les autres. Le taux de chômage y étant très élevé, on peut trouver facilement dans un deux pièces plus de 7 personnes. Quand des sanitaires existent dans les cours, ils sont en état plus ou moins avancé d’insalubrité à cause de leur sur-utilisation.

Il y a encore quelques années, les quartiers construits de planches et de bâches communément appelés Sicobois étaient surtout habités par les veuves, les débrouillards et les populations nouvellement arrivées à Abidjan. Aujourd’hui, même de vieux ouvriers avec des revenus réguliers y logent.

L’Etat a lancé récemment une opération de logements dit sociaux, mais là encore les conditions fixées écartent la majorité des petites gens.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2013 RSSNuméro 195 du 10 Novembre 2013   ?