UATCI
LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

CICO CHANTIER GREEN : LES OUVRIERS CRIENT LEUR RAS-LE-BOL

CICO est une entreprise des travaux du bâtiment. Elle a actuellement le vent en poupe avec à sa charge la réalisation de plusieurs chantiers comme la promotion immobilière sur la route de Bingerville, les travaux sur le 3ème pont et surtout la construction du siège de la téléphonie mobile GREEN à Cocody les Ambassades. Mais sur tous ces chantiers, les conditions de travail sont déplorables. Voici relaté ici par un travailleur, ce qu’ils vivent surtout sur le chantier de GREEN.

« Nous sommes payés 5000 F par jour pour les ouvriers et 2500 pour les manœuvres. Ce salaire, c’est pour 8 heures. Mais après, nous sommes obligés de faire des heures supplémentaires allant jusqu’à 21 heures. Et nous sommes obligés de dormir sur place, sans manger, car à cette heure tardive il n’y a plus de transport en commun. De plus, ces heures supplémentaires sont payées comme des heures normales.

Pour la paie, c’est chaque semaine que nous devons normalement être payés. Mais en fait c’est au bout de deux semaines que nous recevons la paie de la première semaine. Chez nous, il n’y a pas de déclaration à la CNPS ni bulletin de paie. Les accidents de travail sont légion parce que nous n’avons pas de matériels de sécurité. Il n’y a même pas une boîte de secours pour faire les premiers soins d’urgence.

C’est excédés de tous ces problèmes que, depuis quelques jours, nous avons commencé à nous regrouper pour mettre en place une organisation. La colère est telle que pendant les réunions, nous sommes nombreux et déterminés à en découdre avec la direction ».


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 RSSNuméro 197 du 1 Février 2014   ?