UATCI

SOLIDARITÉ HYPOCRITE DES ÉTATS VOISINS DU MALI AVEC LES RÉFUGIÉS

MALI

Depuis que la guerre a éclaté au Nord du Mali, le nombre de réfugiés quittant cette région ne cesse d’augmenter. Personne ne connaît avec précision leur nombre. Il y en a qui sont partis vers l’intérieur du Mali, à l’écart des bombardements, d’autres ont traversé la frontière pour aller vers le Niger, la Mauritanie, l’Algérie, la Côte d’Ivoire ou le Sénégal. Certains ont trouvé refuge au sein de leurs familles, d’autres sont allés vers les camps de réfugiés où les infrastructures font défaut pour leur assurer un minimum de soin et de réconfort.

Les autorités des pays dits "d’accueil", parlent de "solidarité" lorsqu’ils sont devant les caméras et les micros mais la réalité est tout autre car au lieu d’aider les réfugiés, ils s’en méfient au contraire. Au lieu de leur envoyer des médecins et des civils pour les secourir, ils envoient des bataillons de militaires pour les empêcher de traverser la frontière. Ils sont brutalisés, rackettés et soupçonnés d’être des "déstabilisateurs".


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2013 RSSNuméro 389 du 11 février 2013   ?