UATCI

LA GUERRE AU MALI ET SES CONSÉQUENCES SUR LES ÉCHANGES ÉCONOMIQUES ET HUMAINS AVEC LE SÉNÉGAL

SENEGAL-MALI

Une des conséquences désastreuses de la guerre au Mali, c’est que le trafic de marchandises et d’hommes entre le Sénégal et le Mali est interrompu. De nombreux camions de transport sont bloqués au niveau de Kidira. Les commerçants ne peuvent plus vendre leurs produits de part et d’autre de la frontière, de même que les cars ne peuvent plus transporter des passagers entre les deux pays. Ces difficultés avaient déjà commencé dès le lendemain du coup d’Etat du capitaine Sanogo mais ont été fortement aggravées depuis l’éclatement de la guerre. Par exemple, un transporteur de personnes entre Tamba et Bamako déclare qu’avant la guerre il avait une trentaine de clients par jour alors qu’aujourd’hui il n’en a qu’un seul.

De nombreux ressortissants sénégalais installés et travaillant au Mali depuis longtemps ont été contraints de revenir au pays car l’activité économique qui les faisaient vivre n’est plus possible. Ils ne savent pas quand est-ce qu’ils pourront retrouver une situation "normale". La guerre, ce sont les balles et les bombes qui font des morts et des blessés. Mais ce sont aussi tous ceux qui souffrent car ils ne peuvent plus exercer leurs activités à peu près normalement pour subvenir à leurs besoins vitaux.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2013 RSSNuméro 389 du 11 février 2013   ?