UATCI

EXACTIONS ET TORTURES SONT MONNAIES COURRANTES

MALI

L’armée malienne s’est illustrée plusieurs fois en l’espace de quelques jours dans ce qu’elle sait faire le plus à savoir, commettre des exactions à l’encontre des ceux qu’elle estime être dans le camp de la rébellion touareg. Plusieurs cas de tortures ou de disparations ont été signalés par des observateurs humanitaires. La hiérarchie militaire malienne se contente de dire que les coupables seront poursuivis par la justice à Bamako. Mais tout le monde sait très bien qu’une fois que les caméras et la presse se seront détournés de ces sujets, les militaires feront de nouveau ce qu’ils voudront en toute impunité.

La hiérarchie militaire française, présente sur les lieux des exactions, est au courant de ces agissements mais elle aussi préfère fermer les yeux. Il faut reconnaitre qu’en matière d’exactions et de tortures exercées sur des innocents, l’armée malienne à côté d’elle fait pâle figure.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2013 RSSNuméro 390 du 17 mars 2013   ?