UATCI

CECOS EST DE RETOUR ?

CÔTE D’IVOIRE

Ils sont au nombre de 750, composés de policiers, de gendarmes et de militaires. Ils disposent de véhicules blindés équipés de caméras de vidéo-surveillance, de géo localisation, de communication satellitaire, sans compter les équipements en armement divers, etc. Nouveau Cecos s’appelle Ccdo (centre de coordination des décisions opérationnelles). Comme du temps de Gbagbo, ils disent que c’est pour lutter contre le « grand banditisme ». Mais attention a tenu à prévenir Ouattara : « ce n’est pas Cecos bis » ! Le fait même qu’il en fasse référence est déjà à lui seul révélateur des méfaits à venir que ce nouveau corps répressif pourrait faire subir dans les quartiers. On se souvient que le Cecos était avant tout une bande de racketeurs qui sévissaient particulièrement contre les pauvres. Le Ccdo est placé sous le commandement d’un Lieutenant-colonel du nom de Youssouf Kouyaté.

Selon Ouattara, cette force est là pour répondre à une « urgence ponctuelle » et « doit mettre un terme au racket des forces de l’ordre ». Alors, on a envie de lui demander à quoi servent donc les Gspr, la Gr, les Frci, la Frap, etc. Il y a de quoi s’y perdre !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2013 RSSNuméro 390 du 17 mars 2013   ?