UATCI

LA COLÈRE DES ENSEIGNANTS FACE AU MÉPRIS DU GOUVERNEMENT

SÉNÉGAL

L’année dernière, les enseignants de l’école publique ont dû faire une longue grève de 5 mois et menacer le gouvernement d’une année blanche pour que les autorités de tutelle daignent enfin prendre en compte leurs revendications (déroulement de carrière, amélioration de leurs conditions d’existence, payement des arriérés, entre autres). Des promesses leur ont été faites mais jusqu’à maintenant aucune n’a été tenue. Même les indemnités liées aux examens de 2012 ne leur ont pas encore été versées.

Face à ce mépris caractérisé, les enseignants ont exprimé leur colère par un nouveau mouvement de débrayages et de grèves en cette période d’examens de fin d’année. Du coup les examens d’entrée en classe de 6ème qui devaient se dérouler le 17 juin ont été reportés de 10 jours. Ils menacent aussi de boycotter l’examen du baccalauréat prévu pour la première quinzaine de juillet.

Visiblement l’attitude du gouvernement c’est de laisser pourrir la situation en tentant d’opposer les parents d’élèves soucieux de l’éducation de leurs enfants aux enseignants. On montre ces derniers comme des gens égoïstes prenant les parents et les élèves en otage. Et pour signifier qu’il ne reculera pas devant le mouvement des enseignants, le gouvernement a menacé de remplacer les grévistes par des étudiants. Le ministère de l’Education nationale a engagé des "séances de travail" avec les étudiants en vue d’utiliser ces derniers comme des casseurs de grèves.

A l’heure actuelle il est encore prématuré d’affirmer si le gouvernement a réussi à entrainer les étudiants contre le mouvement des enseignants. Mais on peut déjà dire que les étudiants ont plutôt intérêt à montrer leur solidarité active avec les enseignants pour que, ensemble, ils fassent reculer le gouvernement. Car derrière le mépris de ce dernier à l’égard des enseignants, il y a une attaque contre l’enseignement public en général, c’est-à-dire contre la grande majorité de la population qui n’a pas les moyens d’envoyer ses enfants dans les écoles privées.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2013 RSSNuméro 393 du 23 juin 2013   ?