UATCI

CACHEZ-MOI CETTE MISÈRE QUE JE NE SAURAIS VOIR !

CÔTE D’IVOIRE

La gare de Woro-woro (taxis collectifs) de Cocody Saint Jean a été évacuée et les petits commerçants installés autour de cette gare ont été chassés manu militari par les forces de l’ordre. Des FRCI et des policiers font aussi le guet pour empêcher le stationnement des Woro-woro aux alentours de la Cité Rouge.

Le maire de la commune a profité de l’organisation du forum “Investir en Côte d’Ivoire”, qui devait se tenir non loin de là, à l’Hôtel Ivoire, pour chasser les taxis communaux et les petits commerçants des lieux. Le site de l’ancienne gare a été clôturé.

En attendant, les Woro-woro essayent tant bien que mal de se recréer une autre gare, en jouant à cache-cache avec la mairie et les policiers. Ce sont les usagers qui en souffrent, ceux dont la bourse ne leur permet pas de se déplacer en taxi compteur et qui trouvaient là un moyen abordable de pouvoir se déplacer. Maintenant c’est une tracasserie pour trouver un taxi.

Pour le maire et les tenants du pouvoir, les petites gens qui ont recours aux Woro-woro pour se déplacer comptent zéro par rapport aux riches investisseurs qui occupent l’Hôtel Ivoire. Ils ont donc décidé d’éloigner tous ces petites gens afin de ne pas gâcher le paysage aux alentours de ce forum de riches.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2014 RSSNuméro 398 du 02 Février 2014   ?