UATCI

SANS UN COUP DE COLÈRE DES TRAVAILLEURS, IL N’Y AURA PAS D’AUGMENTATION DES SALAIRES

CÔTE D’IVOIRE

Le gouvernement a annoncé le passage du smig de 36.000F à 60.000f et promis son application au plus tard fin janvier. Les travailleurs qui s’attendaient à la fin de ce mois de janvier à voir l’augmentation sur les salaires sont déçus. Les patrons se sentent tellement en position de force qu’ils ne se voient pas obligés d’appliquer la petite augmentation salariale qui ne leur coûte pas grand-chose en réalité, comparé à l’énorme profit qu’ils engrangent grâce à notre travail.

De Filtisac, en passant par Uniwax, Darling, Copaci, etc, aucune augmentation n’a été accordée. A Filtisac par exemple, les patrons prétextent que le gouvernement doit leur donner des compensations sous forme d’exonérations d’impôts avant d’augmenter les salaires. A Uniwax, l’augmentation a simplement été reportée. A Darling, on n’en parle même pas. Dans chaque entreprise, les patrons trouvent des arguments pour esquiver la question.

Les patrons narguent ainsi les travailleurs, uniquement parce qu’ils ne s’attendent pas, en tout cas pas aujourd’hui, à une réaction vigoureuse de la part de ceux-ci.

Ils ne donnent jamais une augmentation "cadeau". Si les travailleurs veulent améliorer leur sort, il faudra une forte mobilisation capable d’entrainer une partie importante du monde du travail. Autrement, il n’y aura jamais rien pour les travailleurs.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2014 RSSNuméro 398 du 02 Février 2014   ?