UATCI

DEUX PERSONNES ACCUSÉES DE SORCELLERIE BRULÉES VIVES

LEUR SOCIÉTÉ

Suite au décès d’un jeune, deux personnes ont été brûlées vives dans un village d’Agboville parce que certains crédules pensent que c’est le « cercueil » du défunt qui les a dénoncées. Ce phénomène est récurrent dans toutes les régions du pays. On se croirait encore au Moyen Âge, alors qu’on est à l’ère d’internet et des nouvelles technologies !

C’est qu’il y a quelque chose de profondément pourri dans cette société capitaliste où on laisse des populations entières dans l’ignorance et la barbarie.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°271 du 20 février 2021   ?