UATCI

WILLIAMSVILLE : UNE MANIFESTATION CONTRE DES CORPS HABILLÉS TUEURS

LEUR SOCIÉTÉ

Williamsville, un sous quartier populaire d’Adjamé, a été secouée par la colère des habitants qui protestaient contre une « bavure » policière. Un jeune est parti acheter du pain dans une boulangerie, il a été pris pour cible par des corps habillés qui l’ont abattu d’une balle, tout simplement parce qu’ils ont considéré qu’il s’agissait d’un « microbe ».

Lorsque la nouvelle de l’assassinat de ce jeune s’est répandue dans le quartier, les habitants sont spontanément sortis pour manifester leur colère. Les véhicules des corps habillés ont été caillassés, ils ont filé la queue entre les jambes.

Le lendemain, la colère n’était toujours pas tombée. Les voies d’accès au sous-quartier ont été barricadées. Les gens sont sortis massivement et ont battu le pavé pour dénoncer ce qui n’est rien d’autre qu’un assassinat. En même temps, ils ont dénoncé les rackets et autres exactions des forces de l’ordre.

Les corps habillés sont revenus disperser les manifestants, mais le ras-le-bol était tel que les gaz lacrymogènes et les matraques ne sont pas arrivés à bout des manifestants. Les autorités supérieures ont été obligées de venir sur le terrain pour essayer de calmer la situation. Trop, c’est trop !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°271 du 20 février 2021   ?