UATCI

ABIDJAN À LA VEILLE DES ÉLECTIONS : LES HABITANTS FONT DES PROVISIONS POUR SE BARRICADER

LEUR SOCIÉTÉ

À l’approche des élections, une psychose s’est emparée de la capitale économique, d’autant plus que des affrontements ont déjà fait des dizaines de morts dans différentes villes de l’intérieur. Les gens craignent de revivre les événements de 2010-2011. Du coup, des milliers de personnes ont fui la ville pour se mettre à l’abri. Ceux qui sont quand même restés ont pris d’assaut les marchés et les super marchés pour faire des provisions dans la mesure de leurs moyens. L’afflux subit de clients a fait que les commerçants ont augmenté les prix des denrées. Dans certains quartiers les bouteilles de gaz commencent à manquer.

Malgré cette situation, des patrons n’ont pas trouvé bon d’anticiper la paie de leurs employés. Ce qui fait que ces derniers ont été obligés de s’endetter pour faire des provisions.

Ce samedi 31 octobre 2020, jour d’élection, Abidjan ressemble à une ville à moitié réveillée. Tous réduisent les déplacements au strict nécessaire et observent de loin les choses. Combien de temps va durer cette situation, nul ne saurait le dire. Les gens ont bien raison de craindre le pire car ils n’ont pas envie de vivre sous la coupe des bandes armées.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2020 RSSNumero 268 du 31 octobre 2020   ?