UATCI

GRÈVE DES TRAVAILLEURS DE L’USINE TWYFORD-CERAMICS

SÉNÉGAL

Au début de ce mois de septembre, les travailleurs de l’usine Twyford-Ceramics (fabrication de carreaux en céramique) située dans la commune de Sindia, (département de Mbour) ont fait une grève de 48 heures pour dénoncer leurs conditions de travail et leurs bas salaires. Cette usine appartenant à un consortium chinois a été inaugurée en grande pompe par le président sénégalais Macky Sall en janvier dernier. Celui-ci s’est félicité de l’installation de cette grosse unité moderne qui aurait créé 1000 emplois directs et 2000 emplois indirects et qui permettrait au Sénégal de devenir prochainement le leader de la production de carreaux de toute cette région du continent.

Mais, à peine quelques mois après son démarrage, cette usine a inauguré sa première grève importante car les ouvriers n’acceptent pas les conditions dans lesquelles ils travaillent. En effet, la direction de cette usine soi-disant moderne, ne respecte même pas le minimum en matière de législation sociale : pas de primes de risque ni primes de transports, les heures supplémentaires ne sont pas payées selon les lois en vigueur, les salaires mensuels n’atteignent pas les 100 000 francs Cfa (environ 150 euros), les journées de travail peuvent durer jusqu’à 13 heures sans repos alors que les risques d’accident sont énormes du fait de la proximité des fours à hautes températures ; la cantine et les dortoirs ne correspondent pas aux besoins des travailleurs, etc.

C’est face au mépris affiché de la direction qui de surcroit bénéficie du soutien des autorités publiques, que les travailleurs ont décidé de se mettre en grève. Et même si les 48 heures d’arrêt de travail n’ont pas suffi à faire plier la direction, les travailleurs ont tout de même montré qu’ils ne sont pas prêts à accepter de travailler dans n’importe quelles conditions.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 468 du 27 septembre 2020   ?