UATCI

LE GOUVERNEMENT A FAIT LE CHOIX DE PRÉSERVER LE PROFIT DES CAPITALISTE AU DÉTRIMENT DE NOTRE SANTÉ

LEUR SOCIÉTÉ

Le monde enregistre actuellement un nouveau pic de contagion. Le nombre officiel de personnes testées positives au covid-19 avoisine les 10 millions et on compte aussi près de 500 000 décès. En Côte d’ivoire, selon les derniers chiffres officiels il y aurait plus de 8 500 cas de contamination et 64 décès à la date du 26 juin, contre 2500 contaminés à la fin du mois de mai. C’est dire que le virus est loin d’être sous contrôle.

Les autorités montrent cependant leur empressement à desserrer les mesures de sécurité sanitaire pour, disent-elles, ne pas pénaliser l’économie du pays. En réalité, il s’agit surtout de ne pas pénaliser les profits capitalistes. C’est ainsi que dès le 1er juillet les frontières aériennes seront rouvertes.

La raison aurait voulu que les déplacements des personnes soient les plus limités possibles jusqu’à ce que vaccins ou remèdes aient été trouvés. Malheureusement, entre protéger les populations ou préserver les intérêts de la bourgeoisie, le gouvernement a choisi de nous envoyer au casse-pipe pour faire tourner la machine à profits de la bourgeoisie. L’autre choix l’aurait contraint à prélever sur les immenses profits déjà engrangés par la bourgeoisie pour faire face aux besoins de la société. Mais ça, il ne le veut pas à moins d’y être forcé.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2020 RSSN°266 du 27 juin 2020   ?