UATCI

MOUSSA TRAORÉ JOUE AU PETIT POMPIER DE SERVICE

MALI

L’ancien dictateur Moussa Traoré a répondu présent à l’appel au secours d’IBK pour l’aider à renouer le dialogue entre lui et l’imam Mahmoud Dicko. Muni de son chapelet et affublé de son boubou des grands jours, Moussa Traoré a donc invité l’imam à son domicile. De quoi ont-ils causé ? Il n’a pas été très bavard sur ce sujet. Il s’est contenté de dire qu’il n’est « ni médiateur ni arbitre ». Visiblement, il n’a rien obtenu de l’imam Dicko puisque celui-ci, après la rencontre, a continué à exiger comme préalable à toute discussion, la démission d’IBK.

Rappelons que le général Moussa Traoré a été au pouvoir durant 23 ans. Il y est parvenu par un coup d’État contre Modibo Keita en décembre 1968 (il était alors un lieutenant dans l’armée malienne) et a été délogé par un autre coup d’État, celui du lieutenant colonel Amadou Toumani Touré en mars 1991 alors que son régime faisait face à une révolte estudiantine soutenue par la population. Le 22 mars 1991, plusieurs milliers de jeunes manifestent à Bamako. La répression sanglante s’abat sur eux, faisant une centaine de morts. Quatre jours après, le 26 mars, Moussa Traoré est renversé.

Durant son long pouvoir il a exercé une dictature féroce. De nombreux opposants ont été massacrés, emprisonnés à vie ou condamnés à vivre en exil. Son armée et sa police se sont fait remarquer autant par leur férocité que par leurs rackets et leur corruption. Le renversement de son pouvoir a été accompagné par des scènes de liesse populaire, notamment à Bamako.

Après son renversement, Moussa Traoré a passé quelques années en prison puis a été gracié en 2002. Il passe sa retraite dorée dans sa résidence privée où il ne manque de rien. Il est de temps en temps invité en tant que « sage » dans certaines cérémonies officielles et c’est bien évidemment à ce titre qu’il a été invité par IBK pour servir de médiateur entre lui et l’imam Dicko. Aujourd’hui, il joue le rôle du sage mais personne n’a oublié que durant 23 ans il a été à la tête d’une dictature impitoyable !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 467 du 28 juin 2020   ?