UATCI

UNE ATTAQUE CONTRE L’ENSEMBLE DU MONDE DU TRAVAIL

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

259 enseignants du public ont eu leurs salaires du mois de janvier suspendus Leur crime c’est d’avoir observé une grève de trois jours, du 28 au 30 janvier, pour réclamer au gouvernement de meilleures conditions de vie et de travail. Un mois de salaire entier coupé pour à peine trois jours de grève, c’est un scandale. C’est une atteinte au droit de grève, une offensive contre le monde du travail.

Au-delà de cela, c’est un avertissement que donne le gouvernement aux travailleurs du public, mais aussi à ceux du privé. Il compte ainsi faire taire toute revendication venant du monde du travail. Il le fait parce qu’il voit bien qu’en face, les travailleurs ne sont pas suffisamment organisés pour donner une réplique conséquente.

Si nous ne voulons pas être totalement écrasés par le gouvernement et le patronat qui nous exploitent, c’est à nous de nous organiser et de nous mobiliser pour que la peur change de camp.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire Numéros de l’année 2020 RSSN°262 du 23 Février 2020   ?