UATCI

ENRÔLEMENT POUR LA CNI, Y A PROBLÈME

LEUR SOCIÉTÉ

Le gouvernement vient de faire le lancement officiel des opérations d’enrôlement pour l’obtention et le renouvellement des Cartes Nationales d’Identité (CNI). Cette opération concerne 11 millions de personnes et est sensée durer 3 mois.

Il y a 6 millions de personnes dont les cartes sont arrivées à expiration en juin 2019 et qui ont été reconduites par décret pour un an. S’y ajoute 5 millions de nouveaux majeurs qui doivent avoir leur première carte.

Pourtant à travers tout le pays il n’y a que 108 centres d’enrôlement. Des communes comme Abobo et Yopougon avec plus d’un million d’habitants n’ont qu’un seul centre d’enrôlement. Dans l’unique centre de Yopougon, il n’y a que trois postes. Dans ces conditions, il risque d’y avoir des queues interminables et toutes les magouilles qui vont avec.

C’est comme si les autorités ne sont pas pressées ou ne tiennent pas à ce que les populations aient des cartes d’identités. Parce qu’à cette allure-là, il faudra plus de 3 mois pour l’enrôlement. En comparaison de 2009, il y avait 11000 centres d’enrôlement pour 3 millions de personnes.

Le problème est que les tenants du pouvoir et autres partis politiques lient la confection des CNI aux élections. Pourtant c’est une pièce administrative importante pour les populations, elle est demandée dans nombre d’opérations de la vie courante.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire Numéros de l’année 2020 RSSN°262 du 23 Février 2020   ?