UATCI

AUGMENTATION DES PRIX DES DENRÉES

ÉTHIOPIE

Depuis des mois, les prix des denrées alimentaires de première nécessité ont subi des augmentations non négligeables. Ainsi pour 100 kg de teff (le mil local) le prix est passé de 2 000 à 4 000 birr (mon-naie locale). Le litre d’huile et le kilo de sucre ont fortement augmenté. On retrouve la même situation pour le loyer des logements. Quant au Kilowatt d’électricité, il a carrément doublé.

D’après les autorités, ceci est dû à l’inflation qui a dépassé les 14,5% en 2019 et a entraîné la flambée des prix.

Du coup, les commerçants ont créé artificiellement la pénurie des produits de toute sorte afin d’augmenter les prix plus tard.

Cette situation ne fait qu’empirer la vie quotidienne des travailleurs. Leurs salaires n’ont pas bougé depuis des lustres. Ils ne pourront pas se nourrir ni se loger correctement et ne pourront pas envoyer leurs enfants à l’école.

Pour les autorités, c’est le cadet de leurs soucis. Les dirigeants politiques sont préoccupés par les élec-tions législatives qui auront lieu au mois de mai prochain. Des conflits interethniques ont eu lieu ces derniers mois. Les attaques lancées par Jawar Mohammed ont mobilisé des jeunes Oromo pour tuer des Amhara vivant dans la région Oromo. Il y a eu environ une centaine de morts. Pour faire oublier ces conflits interethniques, le Premier ministre fait toute une gymnastique en créant le Parti de la Prospérité composé des membres de toutes les ethnies. Il essaie de redorer son blason. Mais tout cela ne va pas faire changer l’opinion publique à son égard.

Les travailleurs et les paysans pauvres ne se sont pas exprimés durant toute cette période. Il est vrai qu’ils mènent une vie très dure. Les ouvriers des usines mènent sporadiquement des mouvements re-vendicatifs. Cela ne se transforme pas, pour l’instant, en une lutte d’ensemble.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméro de l’année 2020 RSS538 Numéro 462 du 14 janvier 2020   ?