UATCI

L’ARMÉE DÉCAMPE DEVANT LES GROUPES DJIHADISTES

Mali

Face aux attaques des groupes armés qui font de plus en plus de victimes parmi les soldats maliens, ce que l’on constate le plus parmi ces derniers c’est le nombre croissant de ceux qui ne veulent pas aller au front. Ils refusent notamment une affectation dans les camps militaires situés vers la frontière avec le Burkina Faso ou le Niger, là où les attaques sont les plus fréquentes et les plus meurtrières. L’armée malienne a même dû abandonner un camp situé dans cette zone en prétendant que c’était pour mieux défendre la population face aux djihadistes. Les habitants vivant proche de ce camp abandonné ont fait part de leur inquiétude auprès des autorités militaires mais celles-ci leur ont répondu qu’ils pourront toujours compter sur les véhicules militaires de patrouille. Bien entendu, cela n’a pas du tout rassuré les villageois.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSS539 Numéro 461 du 23 novembre 2019   ?