UATCI

IL PREND LES GRÉVISTES POUR DES GOGOS ?

ÉCHOS DE LA GRÈVE DES ENSEIGNANTS

Le Chef de cabinet du Premier ministre a expliqué doctement aux syndicats des grévistes qui ont bien voulu l’écouter, que le ministère de l’Enseignement avait suspendu les échanges avec eux parce qu’ils n’avaient pas suspendu leur mot d’ordre de grève, alors qu’en « règle syndicale, leur a-t-il expliqué, dès que les discussions commencent le mot d’ordre de grève doit être suspendu jusqu’à la fin des négociations ».

Il aurait dû ajouter que le mieux pour gagner c’est de ne même pas faire grève et de s’assoir directement à la table de négociations et surtout cirer les bottes du ministre !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSNuméro 252 du 06 Mars 2019   ?